GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: sept soldats tués dans le Donbass en 24 heures

    media Un soldat ukrainien en faction dans une tranchée sur la ligne de front près de la petite ville d'Avdiivka, dans le Donbass. AFP/Anatoli Stepanov

    Le bilan est lourd dans le Donbass ukrainien, dans l'est du pays, ce 19 juillet. Sept soldats ont été tués en 24 heures dans des combats entre rebelles pro-russes et forces gouvernementales et 14 autres ont été blessés. Il s'agit du bilan le plus meurtrier depuis fin mai, selon le porte-parole de l’armée ukrainienne. Ce regain de violence inquiète, alors que le processus de Minsk est au point mort.

    Le chef d’état-major ukrainien, le général Viktor Muzhenko, a réagi après l’annonce de la mort de sept soldats avec une déclaration qui témoigne de la tension qui règne dans cette zone de l’Est ukrainien : « Notre âme pleure chacun de nos soldats qui a perdu la vie pour l’Ukraine. Nous répondrons de la manière la plus appropriée ».

    Dans son dernier rapport, la mission de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) note une intensification des violations du cessez-le-feu pour la journée de lundi 18 juillet, avec plus de 200 explosions entendues.

    Selon le porte-parole de l’armée ukrainienne, les combattants pro-russes ont fait usage de systèmes d’artillerie de calibre de 120 et 122 mm, des armes qui auraient dû être retirées depuis longtemps, comme le stipulent les accords de Minsk.

    Six cents soldats ukrainiens morts

    Selon les observateurs de l’OSCE, aucune des deux parties n’a, en réalité, retiré ses armes lourdes de la ligne de front. Difficile, dans ces conditions, d’avancer sur la mise en œuvre des autres points de l’accord de Minsk et en particulier, l’organisation d’élections. Les séparatistes souhaitent organiser leur propre scrutin, tandis que les autorités de Kiev insistent pour que les élections se déroulent en conformité avec la loi ukrainienne et les standards internationaux.

    La situation sur le terrain ne fait que retarder cette perspective. Sur les six premiers mois de l’année, plus de 600 militaires ukrainiens ont perdu la vie dans le Donbass.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.