GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Putsch raté en Turquie: la presse turque divisée sur l'état d'urgence

    media Le quotidien d'opposition «Cumhuriyet» rapporte les propos du chef de file du CHP qui considère que l'état d'urgence instauré par Erdogan est un «coup d'Etat civil». ©Cumhuriyet

    Moins d'une semaine après la tentative de coup d'Etat en Turquie, Recep Tayyip Erdogan a décidé hier, mercredi 20 juillet, d'instaurer l'état d'urgence. Parallèlement à une vaste purge, qui entre les arrestations, les suspensions, les limogeages, touche quelque 60 000 personnes dans le pays, le président turc a donc décidé de donner un tour de vis supplémentaire. Recep Tayyip Erdogan met en avant le fait que, selon lui, certaines des personnes impliquées dans la tentative de coup d'Etat, n'ont pas été arrêtées. En tout cas, la presse ce jeudi matin se fait l'écho de cette décision, les journaux ont opté pour des positions très tranchées.

    Avec notre correspondant à Istanbul, Alexandre Billette

    La presse turque comme toujours, est nettement divisée en deux camps. La presse pro-gouvernementale sans surprise se réjouit : c'est un « état d'urgence pour la démocratie », explique par exemple le quotidien Aksam. « Etat d'urgence pour les putschistes, sérénité pour le peuple », titre par ailleurs le journal Star.

    En revanche, la presse libérale et aussi de nombreux analystes sur les réseaux sociaux s'inquiètent des conséquences de ces mesures d'exception. Par exemple, le constitutionnaliste Ibrahim Kaboglu à la Une du journal Birgün s'inquiète des dérives possibles de cet état d'exception. Le quotidien Cumhuriyet également, qui rapporte les propos du dirigeant du groupe parlementaire du parti d'opposition kémaliste, le CHP, pour lequel il s'agit d'un « coup d'Etat civil » puisque le Parlement n'a pas été consulté.

    Dans la rue, l'annonce a été saluée mercredi 20 juillet au soir par les partisans du président turc qui s’étaient réunis notamment sur la place Taksim d’Istanbul. Nombreux parmi eux citent l'exemple de l’état d’urgence décrété en France pour lutter contre le terrorisme, un argument utilisé à plusieurs reprises hier soir par le président Erdogan. 

    Mais dans la population turque, certains s’inquiètent cependant d’un risque accru pour les droits de l’homme, soulignant que les pouvoirs de l’exécutif étaient déjà exceptionnels comme en témoignent les arrestations de masse de ces derniers jours et la purge sans précédent au sein de la fonction publique. 

    Enfin la réaction des marchés : la devise turque est en forte chute ce jeudi matin, face au dollar et à l'euro.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.