GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Julian Assange inculpé aux Etats-Unis (WikiLeaks)
    • Défense: les Etats-Unis vont réduire de 10% le nombre de leurs soldats en Afrique (porte-parole)
    • Le «génocide» khmer rouge reconnu pour la première fois par le tribunal international
    • Incendie en Californie: le bilan s'alourdit à 63 morts et plus de 600 personnes portées disparues (shérif)
    • Une toile de Hockney vendue 90,3 millions de dollars, record pour un artiste vivant
    Europe

    Purge en Turquie: arrestation de deux généraux détachés à l'étranger

    media Les autorités d'Ankara ont lancé une énorme purge dans l'armée, les universités et les médias après le coup d'Etat manqué du 15 juillet 2016. REUTERS/File photo

    Deux généraux turcs détachés en Afghanistan ont été arrêtés à Dubaï et rapatriés pour être interrogés dans le cadre de l'enquête sur le coup d'Etat manqué du 15 juillet dernier. Ce sont les premières personnes à être interpellées à l'étranger par les autorités d'Ankara, qui ont lancé une énorme purge dans l'armée, les universités et aussi les médias : 42 journalistes sont ainsi recherchés, certains ont déjà été arrêtés.

    Les deux généraux étaient déjà en route pour la Turquie pour être interrogés quand ils ont été arrêtés à Dubaï, en collaboration avec les autorités des Emirats Arabes Unis. L'un d'entre eux est le commandant des forces turques en Afghanistan et dirige 5 000 hommes en collaboration avec l'Otan.

    Ankara étend donc à l’étranger la purge commencée dans le pays pour punir les putschistes du 15 juillet, ainsi que tous les sympathisants de Fethullah Gülen. Ce prédicateur exilé aux Etats-Unis est accusé d'avoir fomenté la rébellion et les autorités turques réclament son extradition à Washington.

    La société civile est également frappée de plein fouet par cette répression : plus de 13 000 personnes ont été placées en garde à vue, et des milliers d'universitaires, diplomates et autres fonctionnaires démis de leurs fonctions. Le gouvernement semble vouloir aussi réprimer toute critique en visant maintenant les journalistes : 42 font l'objet de mandats d'arrêt, comme le rédacteur en chef de Fox TV, et huit ont déjà été placés en garde à vue.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.