GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 8 Novembre
Vendredi 9 Novembre
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Belgique: éclosion de l'arum titan, une fleur géante à l’odeur pestilentielle

    media Une visiteuse du jardin botanique de Meysse admire la fleur géante en pleine floraison, ce 28 juillet 2016. REUTERS/Francois Lenoir

    C'est un phénomène rare qui n'a lieu que tous les dix ans dans la nature : l'éclosion d'un arum titan, une fleur géante originaire de Sumatra en Indonésie. Sa floraison est visible en ce moment en Belgique, au jardin botanique de Meysse, non loin de Bruxelles. Parmi ses caractéristiques les plus marquantes : un parfum effroyable.

    Avec notre bureau à Bruxelles

    Arum Titan, c'est un parfum que vous pourriez offrir à votre pire ennemi, mais pour l’instant, nul parfumeur n'a osé le mettre en flacon.

    « Elle dégage à la floraison, dès le premier jour, une forte odeur de viande avariée, explique Frank Hidwegi, en charge de la communication au jardin botanique. C’est sa façon à elle de se faire féconder. Elle attire les insectes pollinisateurs, qui sont attirés par cette odeur particulière. »

    Durant les quelques heures à peine de sa floraison, la fleur géante exhale une odeur de « vieille poubelle » ou « de cadavre ». Du haut de ses 2m37 et malgré ses effluves pestilentiels, l'arum titan et ses pétales bordeaux impressionnent tout de même les visiteurs.

    De plus, la cette fleur géante est aussi un symbole : « c’est une plante menacée, car on ne la trouve qu’à Sumatra. C’est là que vivent notamment les orangs-outans. Elle est donc un emblème botanique, l’équivalent de l’orang-outan, pour la protection et la sauvegarde de ces habitats », explique Frank Hidwegi.

    Le phénomène est rare, il n'a lieu qu'une fois tous les 10 ans dans la nature et une fois tous les 5 ans en jardin. Dans quelques jours, la nauséabonde beauté fanera.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.