GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La Russie affirme avoir déjoué des attentats en Crimée fomentés par l’Ukraine

    media Le président russe Vladimir Poutine, le 10 août 2016, au Kremlin à Moscou. REUTERS/Vasily Maximov

    Le président russe Vladimir Poutine a accusé l’Ukraine de « passer à la terreur ». Sa déclaration fait suite aux affirmations des services secrets russes, le FSB, sur des « attentats » qui auraient été déjoués en Crimée, péninsule ukrainienne annexée par la Russie en mars 2014. Les autorités ukrainiennes démentent fermement ces accusations, les qualifiant de « provocations ».

    Selon le communiqué du FSB, un premier groupe de « saboteurs-terroristes » aurait été découvert dans la nuit du 6 au 7 août. Un agent du FSB aurait été tué dans un échange de tirs. Vingt engins explosifs artisanaux et plus de quarante kilos de TNT auraient été saisis sur les lieux.

    Le FSB affirme également avoir empêché deux autres groupes de « saboteurs-terroristes », appuyés par des « tirs massifs et des blindés de l’armée ukrainienne », de pénétrer en Crimée dans la nuit du 7 au 8 août. Un militaire russe aurait alors été tué.

    L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui surveille la frontière russo-ukrainienne, n'a pour sa part fait état d'aucun incident à ces dates. L’Ukraine, elle, parle de « provocations » russes et qualifie les déclarations de Moscou de « fausses et hystériques ».

    Il s’agit d’une nouvelle polémique russo-ukrainienne, à traiter avec les précautions d’usage, vu le contexte de propagande de guerre entre les deux pays.

    A (re) lire → L’Ukraine veut reprendre le contrôle de l’Est et récupérer la Crimée

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.