GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 5 Décembre
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L’ambassadeur de Pologne en France Andrzej Byrt révoqué

    media L’ambassadeur de Pologne en France Andrzej Byrt quitte son poste aujourd’hui, révoqué par son gouvernement au bout de seulement 1 an et 8 mois d’exercice de sa fonction. AFP PHOTO/JACQUES DEMARTHON

    L’ambassadeur de Pologne en France Andrzej Byrt quitte son poste ce 30 août, révoqué par son gouvernement au bout de seulement 1 an et 8 mois d’exercice de sa fonction. Le mandat habituel d’un ambassadeur polonais s’élève à 4 ans. Depuis l’arrivée au pouvoir du parti populiste Droit et Justice, la diplomatie polonaise subit, tout comme les médias, l’armée ou la police, une vague de licenciements des personnes jugées politiquement incompatibles avec la ligne du nouveau gouvernement.

    Andrzej Byrt est loin d’être le seul ambassadeur de Pologne rappelé au pays depuis l’arrivée du parti de Jaroslaw Kaczynski au pouvoir en octobre 2015. « Grosso modo, une bonne trentaine de personnes ont été révoquées [en raison de] la mise en doute de leurs qualités, soit de leur curriculum vitae, soit d’autres arguments qui ont été pris en considération », explique Andrzej Byrt.

    Il veut croire que les changements en cours permettront à la Pologne de rester un membre important et actif de l’Union européenne et de l’Alliance atlantique. Il affirme : « La Pologne, celle d’aujourd’hui, est en faveur de ces organisations. Ce n’est pas un changement qui nie notre présence dans ces organisations. Mais les nouvelles autorités veulent avoir, sur ces postes, les gens qui sont les leurs. Je comprends, c’est une forme de changement, alors ce changement est en train d’être réalisé. »

    L’ancien ambassadeur de Pologne en France ne semble donc pas trop inquiet. La Commission européenne, elle, l’est beaucoup plus. Elle vient de passer à la deuxième étape de vérification du fonctionnement de l’Etat de droit en Pologne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.