GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: la police antiémeute a chargé les manifestants prodémocratie dans le quartier de Kwun Tong (journaliste AFP)
    • Spatial: le vaisseau «Soyouz» avec le premier robot humanoïde russe à son bord ne parvient pas à s'arrimer à l'ISS
    Europe

    Brexit: Tusk demande à May d'activer l'article 50 du traité de Lisbonne

    media Theresa May et Donald Tusk au 10 Downing Street, le 8 septembre 2016. REUTERS/Neil Hall

    Plus de deux mois après le vote des Britanniques en faveur du Brexit, le président du Conseil européen à Londres, Donald Tusk, a rencontré la Première ministre britannique Theresa May. Il a appelé les Britanniques à déclencher « le plus tôt possible » l'article 50, pour la sortie effective du Royaume-Uni de l'Union européenne. Avec Theresa May, le président du Conseil européen a été très clair : « La balle est dans votre camp ».

    Dès le début de sa rencontre avec Theresa May, au 10 Downing Street, Donald Tusk a été très formel : « Je suis conscient que cela n'est pas facile mais j'espère que vous êtes prête à démarrer le processus de sortie de l'UE, le plus tôt possible ». Le président du Conseil européen estime que c'est dans l'intérêt de tous de démarrer les négociations au plus vite. Theresa May a jusqu'à présent toujours indiqué qu'elle souhaitait que ces négociations se déroulent en douceur, et pas avant 2017.

    La Première ministre britannique et le président du Conseil discutent donc de la future possible relation du Royaume-Uni avec l'Union européenne, parce qu'il n'est pas question d'en discuter au sommet de Bratislava la semaine prochaine. « Pour cela, nous attendons le déclenchement de l'article 50 », a assuré Donald Tusk.

    Le Conseil européen souhaiterait que le Royaume-Uni déclenche l'article 50 du traité de Lisbonne qui prévoit le retrait de l'UE avant mai 2017 afin que le pays ne soit plus membre de l'Union lors des élections européennes de mai 2019. Ce qui laisserait donc au Royaume-Uni un peu moins de deux ans pour négocier les modalités de son départ et quitter définitivement l'UE.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.