GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Turquie: Öcalan, leader historique du PKK, autorisé à revoir sa famille

    media Une manifestante kurde arbore un portrait d'Abdullah Öcalan, leader historique du PKK emprionné en Turquie, lors d'une marche solidaire organisée le 1er août 2015 à Diyarbakir. REUTERS/Umit Bektas

    Les autorités ont annoncé qu'Abdullah Öcalan, le leader historique du mouvement séparatiste kurde le PKK, serait autorisé à recevoir la visite d'un membre de sa famille dans les prochains jours à l'occasion des fêtes de l'Aïd. Ce sera la première fois depuis cinq mois qu'Öcalan pourra recevoir des visiteurs de l'extérieur. Une visite attendue puisque les conditions de détention suscitent de plus en plus d'inquiétude parmi ses sympathisants.

    Avec notre correspondant à IstanbulAlexandre Billette

    La date et l'heure ne sont pas connues, mais Mehmet Öcalan pourra rendre visite à son frère durant la semaine de Bayram qui commence lundi.

    Une autorisation de visite hautement symbolique, accordée alors que les informations concernant les conditions de vie d'Abdullah Öcalan sont de plus en plus parcellaires : sa famille n'a pas pu lui rendre visite depuis deux ans, ses avocats ne sont plus autorisés à le visiter depuis la fin du cessez-le-feu à l'été 2015. Seuls les membres d'une ONG ont pu se rendre en avril dernier sur l'île-prison près d'Istanbul, là où il est maintenu dans l'isolement.

    Début septembre, Ankara a dû démentir des rumeurs concernant son état de santé détérioré, une cinquantaine de personnes ont d'ailleurs entamé une grève de la faim la semaine dernière pour exiger plus d'informations sur ses conditions de vie.

    Une visite très attendue donc, et qui soulève beaucoup de questions sur les motivations politiques d'Ankara derrière ce geste.

    A (RE)LIRE → Abdullah Öcalan: trente ans de lutte au nom du peuple kurde
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.