GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Plus d'une soixantaine de soldats se trouvaient sur la base, 43 ont été tués, neuf blessés et six sont portés disparus», indique le ministère afghan de la Défense dans un communiqué.

    Dernières infos
    Europe

    Royaume-Uni: David Cameron quitte son siège de député

    media David Cameron s'est retiré de la vie politique ce lundi 12 septembre. REUTERS/Phil Noble

    L’ancien Premier ministre David Cameron a annoncé ce lundi 12 septembre qu’il renonçait à son poste de député. Il avait déjà démissionné de son poste de chef du gouvernement quelques heures après le résultat du référendum sur le Brexit.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    Après le coup de tonnerre du Brexit et sa démission en catastrophe, David Cameron avait assuré qu’il conserverait son siège jusqu’aux prochaines élections législatives en 2020. Il s'était même dit « très enthousiaste » à l'idée de rester député de Witney dans l'Oxfordshire, une circonscription qu’il servait depuis 2001. Il assurait d’ailleurs avoir l'intention de briguer un nouveau mandat en 2020.

    Mais moins de trois mois après avoir quitté Downing Street, et après mûre réflexion durant l’été, David Cameron préfère quitter pour de bon le monde de la politique. Il explique ne pas vouloir « être une distraction » pour celle qui vient de lui succéder, Theresa May.

    Vu les circonstances de sa démission, David Cameron estime qu’il ne lui est pas vraiment possible d'être un député efficace après avoir été Premier ministre. « Je pense que tout ce que vous faites détourne l'attention de ce que le gouvernement doit faire pour notre pays », s’est-il justifié en annonçant son retrait.

    David Cameron assure que cette démission n’a rien à voir avec les décisions prises ces derniers temps par le nouveau gouvernement. L’ancien Premier ministre conservateur, qui restera à jamais celui qui a fait sortir le Royaume-Uni de l’UE, a d’ailleurs déclaré qu’il offrait tout son soutien à Theresa May, en se disant certain que le pays allait prospérer sous sa direction.

    Néanmoins, même s’il ne le dit pas explicitement, David Cameron n’est pas du tout d’accord avec certaines annonces faites par Theresa May ces derniers jours, notamment à propos d’une réforme de l’éducation controversée qui veut remettre à l’honneur les très élitistes « grammar schools » : des collèges publics qui fonctionnent sur le principe de la sélection des meilleurs élèves. De plus, Theresa May a aussi sérieusement calmé les ardeurs de la France et de la Chine en suspendant le chantier nucléaire d’Hinkley Point. Un projet auquel tenait tout particulièrement David Cameron.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.