GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Inde: au moins 43 morts dans l'incendie d'une usine à New Delhi
    Europe

    Etat de droit en Pologne: le Parlement européen met la pression sur Varsovie

    media Le Parlement européen s’est penché mardi après-midi 13 septembre, à Strasbourg, sur la situation de l'Etat de droit en Pologne. REUTERS/Vincent Kessler

    Le Parlement européen s’est penché mardi après-midi 13 septembre, à Strasbourg, sur la situation de l'Etat de droit en Pologne, menacé par la réforme du tribunal constitutionnel décidée par le gouvernement. Un texte accusé d'entraver le fonctionnement du tribunal constitutionnel. Le Parlement européen l'avait déjà signalé il y a quelques mois, il l'a redit ce mardi à Strasbourg.

    Avec notre envoyé spécial à Strasbourg,  Piotr Moszynski

    Le gouvernement polonais a pratiquement ignoré la première résolution du Parlement européen votée en avril. D'où l'impression de beaucoup de députés qu'il faut continuer à demander haut et fort que les droits fondamentaux soient respectés en Pologne. « Beaucoup de choses ont été dites depuis la première résolution, des petits pas ont été faits, mais je pense qu’il est important que le Parlement réaffirme sa position par rapport à l’Etat de droit en Pologne », souligne Philippe Lamberts coprésident du groupe des Verts.

    L'un des vice-présidents du Parlement européen et membre de Droit et Justice (PiS), parti au pouvoir en Pologne, Richard Czarnecki, n'est pas de cet avis. Pour lui, l'Union européenne commet une erreur en se mêlant des affaires intérieures polonaises. « Les Polonais sont indépendants et moqueurs, tout comme les Hongrois, dit-il. Plus on leur met de la pression de l'extérieur, plus ils sont agacés et plus ils s'interrogent sur la question de savoir pourquoi des étrangers veulent leur imposer ce qu'il faut faire en Pologne, comment y vivre et quelles décisions prendre. Je pense que les agissements de ce genre de la part de l'Union européenne seront contreproductifs ».

    Une résolution non contraignante sur la situation en Pologne sera votée à Strasbourg ce mercredi.

    A (re) lire → Bras de fer autour du Tribunal constitutionnel en Pologne

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.