GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le Luxembourg demande l'exclusion de la Hongrie de l'UE

    media La Hongrie de Viktor Orban, qui tient un virulent discours anti-migrants, doit quitter l'UE estime le Luxembourg. REUTERS/Francois Lenoir

    La crise des réfugiés continue de montrer les profondes divisions internes au sein de l'Union européenne, particulièrement entre les pays d'Europe centrale et orientale et les autres. Le dernier en date à s'ériger lui-même en héraut des valeurs fondamentales de l'UE est Jean Asselborn, le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, qui demande dans une interview au quotidien allemand Die Welt l'exclusion de la Hongrie de l'UE. Le gouvernement hongrois a vivement réagi.

    De notre bureau de Bruxelles,

    La Hongrie devrait être exclue de l'Union européenne de manière temporaire, voire définitive, voici ce que déclare Jean Asselborn. Le ministre des Affaires étrangères luxembourgeois estime que la Hongrie traite les migrants presque aussi mal que des animaux. Pour lui, la barrière à la frontière hungaro-serbe est de plus en plus haute et de plus en plus longue et le gouvernement magyar n'est plus très loin d'ordonner de tirer sur les réfugiés.

    Jean Asselborn juge inacceptable ce qu'il voit comme une violation des valeurs fondamentales de l'Union européenne et il y ajoute la liberté de la presse et l'indépendance de la justice hongroise qui sont déjà au centre de bisbilles entre le gouvernement de Viktor Orban et plusieurs pays européens.

    L'homologue allemand de Jean Asselborn, Frank-Walter Steinmeier, comprend que des pays « s'impatientent » face à la Hongrie, mais ne veut montrer la porte à personne.

    De son côté, la Commission européenne se refuse à toute réaction, mais on peut rappeler que les tensions ne manquent pas avec les Magyars. Il y a déjà eu des heurts au sujet de la construction du mur ou bien au moment du refus par la Hongrie et d'autres pays d'Europe centrale du projet de répartition des réfugiés par quotas. Le président de la Commission avait aussi l'an dernier promis de livrer bataille contre Viktor Orban s'il maintenait son idée de rétablir la peine de mort. Bref, l'ambiance risque fort d'être délétère au sommet de Presbourg.


    ■ Vive réaction du gouvernement hongrois

    Avec notre correspondante à Budapest, Florence La Bruyère

    « Jean Asselborn est un intellectuel médiocre, un politicien arrogant et donneur de leçons. » C'est sur ce ton incendiaire que le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjarto, a répliqué à son homologue luxembourgeois. « Asselborn est un nihiliste qui travaille sans relâche à détruire la culture et la sécurité européenne », a asséné le chef de la diplomatie magyare.

    A Budapest l'opposition a également réagi. Si les socialistes applaudissent Jean Asselborn, le parti centriste LMP (La Politique autrement) critique son intervention. La Hongrie est à deux semaines d'un référendum organisé par le gouvernement. Le Premier ministre Viktor Orban appelle les électeurs à voter contre le plan européen de redistribution des réfugiés dans les Etats membres. Attaquer Viktor Orban, c'est courir le risque de galvaniser son camp, avertit le parti centriste. Cela pourrait accroître la popularité du Premier ministre et renforcer sa position.

    A (re) lire → Hongrie: une nouvelle campagne anti-migrants fait polémique

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.