GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chambre des représentants américains condamne les «commentaires racistes» de Trump
    • France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    • Élection de von der Leyen: «Nous pouvons être fiers de l'Europe» (Macron)
    Europe

    Régionales allemandes: hostile aux réfugiés, le parti AfD prend racine à Berlin

    media Les trois principaux leaders d'AfD, ce lundi 19 septembre 2016. De gauche à droite: Frauke Petri, Georg Pazderski et Joerg Meuthen. REUTERS/Axel Schmidt

    La capitale allemande fut le théâtre d'un nouveau revers électoral pour Angela Merkel et son parti. Dimanche 18 septembre 2016, lors des régionales à Berlin, l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) n'a obtenu que 17,6 % des suffrages. Les sociaux-démocrates du SPD restent à la tête de la ville (21,6 %) et devront probablement s'allier aux Verts (15,2 %) et à la gauche radicale (Die Linke, 15,6 %). Mais une fois de plus, c'est Alternative pour l'Allemagne (AfD), parti eurosceptique, islamophobe et hostile à l'accueil des réfugiés, qui enregistre une forte poussée avec 14,2 % des voix.

    Avec notre correspondant à Berlin,  Pascal Thibaut

    Rayonnants, les dirigeants d’Afd se sont exprimés devant la presse, ce lundi à Berlin. L’un d’eux a parlé d’un « succès grandiose », dans une ville qui ne constituait pas, à priori, un terrain favorable au parti, puisque la capitale allemande vote traditionnellement à gauche. Alternative pour l'Allemagne [AfD] a raflé plusieurs circonscriptions dans les scrutins majoritaires, et sans doute, en raison d’une législation particulière, des responsabilités dans différents arrondissements de la ville.

    Les membres d'AFD se présentent comme les garants d’un renouveau démocratique. Ils affirment que c’est grâce à eux que la participation a augmenté, et promettent une opposition constructive, tâchant de se présenter comme des candidats sérieux. Il est d'ailleurs vrai qu’ils étaient, dans l’ensemble, plutôt modérés à Berlin, même s’ils ont surtout misé sur leur lutte contre la politique migratoire de la chancelière Merkel. Ils se présentent surtout comme le parti des petites gens.

    Et cela, c'est un coup de griffe à la fois pour la gauche (« 27 % des ouvriers ont voté pour nous, 18 % pour les sociaux-démocrates », fait remarquer AfD), et pour la droite (« nous sommes aujourd’hui ce que la CDU était hier », considèrent les cadres du mouvement, histoire de dire que la CDU d’Angela Merkel a viré à gauche et a laissé tomber son aile conservatrice).

    Trois élections régionales nous séparent encore de l’élection du Bundestag. Une responsable d'AfD promet, ou du moins espère, que son parti sera l'an prochain la troisième force représentée au Parlement national.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.