GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Nobel de physique: trois Britanniques primés pour leurs études sur la matière

    media David Thouless, Duncan Haldane et Michael Kosterlitz ont reçu le prix Nobel de physique, ce 4 octobre 2016. News Agency/Anders Wiklund/via REUTERS

    Le prix Nobel de physique a été attribué ce mardi 4 octobre à trois chercheurs : David Thouless, Duncan Haldane et Michael Kosterlitz pour leurs travaux sur les transitions de phases topologiques de la matière. En physique quantique, il s'agit de recherches sur des matériaux qui ont des propriétés intéressantes dans certaines conditions. Explication.

    Il existe plusieurs états de la matière. L'eau par exemple (H2O) a toujours la même composition, pourtant en dessous de 0 degré, c'est de la glace, entre 0 et 100 degrés, c'est du liquide, et à plus de 100 degrés, c'est un gaz, ce qu'on appelle la vapeur d'eau. Mais c'est toujours de l'eau - toujours H2O - qui a des propriétés différentes en fonction de la température.

    Quand l'eau passe, par exemple, de la glace au liquide, on appelle ça une transition de phases. Les trois Nobels du jour ont donc travaillé sur ces transitions, mais dans des conditions extrêmes : par exemple, quand la température est proche du 0 absolu, à moins 273 degrés. Là, on s'apperçoit que les matériaux possèdent des propriétés surprenantes : certains peuvent par exemple devenir supraconducteurs, c'est-à-dire qu'ils conduisent l'électricité sans aucune résistance et donc ne chauffent pas.

    Ces recherches ont donc des applications très concrètes : avec un tel matériau, on peut miniaturiser l'électronique encore plus qu'aujourd'hui. Cela donne des ordinateurs beaucoup plus puissants.

    Et ce n'est qu'un exemple car les travaux des trois lauréats sont également très intéressants en recherche fondamentale. Des transitions de phases ont pu avoir lieu au tout début de l'univers et produire des choses que l'on n'explique pas encore complètement. Beaucoup d'astrophysiciens travaillent actuellement dans ce domaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.