GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • EuroVolley 2019: l'équipe de France domine la Finlande trois sets à zéro (25-16, 25-23, 25-21) et se qualifie pour les quarts de finale
    Europe

    Allemagne: le mouvement Pegida célèbre son deuxième anniversaire à Dresde

    media Manifestation à Dresde pour le deuxième anniversaire de Pegida, le 16 octobre 2016. Oliver Killig / dpa / AFP

    Les partisans de Pegida ont manifesté ce dimanche 16 octobre à Dresde, dans l’est de l’Allemagne, pour marquer le deuxième anniversaire du mouvement anti-islam et anti-immigrés. Si la mobilisation était inférieure à l’année dernière, le soutien pour les idées que véhicule le mouvement ne va pas en diminuant.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    « Réfugiés pas bienvenus », « Merkel doit partir ». Les slogans avaient un air de déjà-vu pour ce deuxième anniversaire de Pegida. Les « Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident » célébraient à Dresde, leur fief, le deuxième anniversaire du mouvement anti-islam et anti-immigrés.

    Mais la mobilisation était moindre qu’il y a un an. Entre 6 500 et 8 500 personnes ont participé ce dimanche à la manifestation de Dresde, contre 20 000 il y a un an. Une contre-manifestation a réuni quelques centaines de personnes.

    Si la mobilisation est plus modeste, notamment celle des manifestations hebdomadaires, cela ne signifie pas pour autant que les idées de Pegida séduisent moins. Le mouvement de Dresde est resté un phénomène régional, mais le virage sur la droite opéré il y a un an et demi par le parti populiste Alternative pour l’Allemagne montre qu’un programme anti-islam, anti-immigré et contre les partis établis séduit de plus en plus d’électeurs. Et ce avec des candidats à toutes les élections et dans tout le pays.

    Bien qu’aucun responsable de l’AfD n’ait pris la parole à Dresde ce dimanche, la proximité idéologique entre les deux mouvements, dans la partie est du pays en tout cas, est frappante.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.