GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Afrique

    Attaque de migrants en cours de sauvetage au large des côtes libyennes

    media Un bateau de l'organisation catalane Proactiva Open Arms, qui participe aux opérations de secours avec d'autres ONG, vient au secours d'une embarcation transportant des migrants venant d'Erythrée, au large de la Libye, le 29 août 2016. REUTERS/Giorgos Moutafis TPX IMAGES OF THE DAY

    Des hommes armés ont attaqué un canot pneumatique de migrants au large des côtes libyennes vendredi 21 octobre peu avant l'aube. Le bilan est de 4 morts au moins et de 15 à 20 disparus. L'attaque a eu lieu alors que l’ONG allemande Sea Watch était en train de porter secours aux migrants. Des hommes armés sont arrivés à bord d'une vedette siglée des garde-côtes libyens. Il n’y a pas de confirmation officielle de l'identité des agresseurs ni des motifs pour l'instant. Des bateaux de migrants ont déjà été pris pour cible par le passé mais c'est la première fois qu'une attaque a lieu en pleine opération de sauvetage.

    L'attaque a eu lieu dans les eaux internationales tout près de la limite avec les eaux libyennes. Le canot des sauveteurs était déjà aux côtés des migrants quand les hommes armés sont arrivés sur une vedette siglée des garde-côtes. « Nous avons dû reculer de quelques mètres parce qu'ils nous ont menacés, témoigne Ruby Hartbricht, porte-parole de Sea Watch. Ensuite ils sont carrément montés sur le canot et ont commencé à battre les migrants avec des bâtons, ce qui a semé la panique à bord. Des gens ont été poussés à la mer. Ils n'avaient pas de gilets de sauvetage, beaucoup ne savaient pas nager. Notre équipe a immédiatement commencé à les sortir de l'eau mais pour certains il était trop tard. »

    Pression de l'UE sur les garde-côtes ?

    Une hypothèse serait que les assaillants voulaient récupérer le moteur du canot. Selon l'OIM les passeurs feraient face en Libye à une pénurie de bateaux. L’ONG, elle, invoque la pression de l'UE sur les garde-côtes. « Ils sont sous pression à cause des discussions avec l'UE pour limiter le nombre de départs. Nous exigeons des explications sur ce qui s'est passé, car on voit que cela met des vies en danger », poursuit Ruby Hartbricht.

    Ce n'est pas le premier incident entre les ONG et les garde-côtes. Ces dernières soulignent qu'elles ne savent pas toujours très bien à qui elles ont à faire exactement lorsqu'elles sont face à eux, en raison du chaos politique qui règne dans le pays. Fin octobre dans le cadre de l'opération anti-passeurs Sophia, l'UE commencera à former et à équiper des garde-côtes libyens pour qu'ils empêchent les départs de bateaux de migrants.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.