GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Une statue de Vladimir Ier inaugurée au centre de Moscou

    media Le président russe Vladimir Poutine a inauguré vendredi au pied du Kremlin une monumentale statue du prince Vladimir. REUTERS/Sergei Karpukhin

    Ce vendredi 4 novembre 2016, Vladimir Poutine inaugure au centre de Moscou une statue géante en l'honneur de Vladimir Ier, le prince qui a reçu le baptême en 988 et a imposé le christianisme à la Russie. C'est aussi un évènement politique, car jusqu’alors, la plus grande statue de Vladimir se situait à Kiev.

    De notre correspondante à MoscouMuriel Pomponne

    A l’époque de Vladimir Ier, avant l’an mille, Moscou n’existait pas. La plus grande ville de la région, où residait le prince, était Kiev. Les historiens ont d’ailleurs donné à cette époque le nom de Russie kiévienne. En 1853, une statue de Saint Vladimir a donc été érigé à Kiev sur une colline surplombant le Dniep.

    Mais le pouvoir politique comme la hiérarchie religieuse en Russie ont tenu à se réapproprier le symbole. D’autant que Vladimir aurait été baptisé en Crimée, ce qui aux yeux des Russes, est une raison supplémentaire pour faire de lui un prince russe.

    Le nouveau Vladimir moscovite se situe donc au centre-ville, entre le Kremlin et la Moskova. Dans un premier temps, les édiles avaient voulu l’installer près de l’université sur une colline dominant Moscou, mais les Moscovites s’y étaient opposés.

    Les Russes se réapproprient leur histoire ancienne. Il y a quelques jours a été dévoilée au sud de Moscou la première statue d’Ivan le Terrible, surtout connu pour sa cruauté. Le gouverneur de la région en a profité pour saluer en Vladimir Poutine « un grand président, qui a forcé le monde entier à respecter la Russie, exactement comme le fit Ivan le Terrible en son temps ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.