GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    L'Union européenne s'inquiète de la situation en Turquie

    media Pour le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker (ici devant le Parlement européen le 26 octobre 2016), «la Turquie s'éloigne chaque jour de l'Europe».. REUTERS/Vincent Kessler

    La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini a exprimé mardi 8 novembre dans un texte officiel l'inquiétude de l'Union quant à la situation en Turquie. Depuis le putsch avorté mi-juillet et la mise en place de l'état d'urgence par le président Recep Erdogan, les purges s'intensifient dans le pays et plus de 35 000 personnes ont été arrêtées. Retour de la peine de mort, purges et arrestations. Pour le président de la Commission européenne, le fossé avec Ankara s'élargit de jour en jour.

    Jean-Claude Juncker l'a dit lui-même mardi : « La Turquie s'éloigne chaque jour de l'Europe ». Après l'annonce d'un possible retour de la peine de mort, c'est l'arrestation d'une dizaine de députés du principal parti pro-kurde il y a une semaine qui a provoqué un premier avertissement de la part des Européens. Ce qui n'a pas semblé avoir d'impact sur Ankara, qui déclarait lundi 7 novembre que s'en prendre en permanence à son régime était une erreur politique.

    Pour les Européens, le président Erdogan se sert de l'état d'urgence comme prétexte pour réprimer toute opposition. Depuis deux semaines, pas moins de 40 000 plaintes ont été déposées devant la Cour européenne des droits de l'homme. Des requêtes qui émanent de victimes des purges du régime turc dans l'éducation, la presse, l'administration ou encore l'armée. Mardi encore, c'est le procès d'un représentant de Reporters sans frontières (RSF) qui s'ouvrait à Istanbul.

    Les détracteurs du régime d'Erdogan réclament davantage de fermeté, au risque de mettre fin à l'accord migratoire conclu en mars avec Ankara voire son adhésion à l'Union européenne.

    La Commission européenne doit publier ce mercredi 9 novembre un nouveau rapport sur le processus d'adhésion de la Turquie à l'Union. Un texte qui sera très probablement très critique sur la question de la liberté d'expression.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.