GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Octobre
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Turquie: le patron du quotidien d'opposition «Cumhuriyet» arrêté à Istanbul

    media Salle de rédaction du journal indépendant «Cumhuriyet», Istanbul le 1er novembre 2016. REUTERS/Murad Sezer

    Les autorités turques ont arrêté ce vendredi 11 novembre le patron du quotidien d'opposition Cumhuriyet, après avoir détenu plusieurs de ses journalistes, au moment où la liberté de la presse est au cœur de vives tensions entre Ankara et l'Europe.

    Akin Atalay, le président du directoire du journal Cumhuriyet, a été arrêté à son arrivée à l'aéroport Atatürk d'Istanbul, en provenance d'Allemagne, et placé en garde à vue, a indiqué le quotidien d'opposition sur son site. Il était visé par un mandat d'arrêt dans le cadre d'une enquête sur des « activités terroristes ». Farouchement hostile au président Recep Tayyip Erdogan, Cumhuriyet, fondé en 1924, s'est transformé en machine à scoops sous la houlette de son ancien rédacteur en chef Can Dündar, multipliant les enquêtes embarrassantes pour le pouvoir.

    La semaine dernière, neuf journalistes de Cumhuriyet, dont le rédacteur en chef Murat Sabuncu, ont été placés en détention, une mesure qui a suscité l'inquiétude des défenseurs des droits de l'homme et des critiques internationales. Le parquet avait annoncé au moment des arrestations que celles-ci se faisaient dans le cadre d'une enquête pour  « activités terroristes » en lien avec le mouvement du prédicateur Fethullah Gülen, accusé d'avoir ourdi le putsch raté, et avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

    Après les arrestations de ses journalistes, Cumhuriyet avait assuré qu'il lutterait « jusqu'au bout », dans un pays où la presse a été particulièrement visée par les purges menées depuis le putsch avorté de juillet. Des opposants au président Erdogan et des organisations de défense des droits de l'homme accusent les autorités de se servir de l'état d'urgence instauré après le putsch manqué pour étouffer toute critique.

    (avec AFP)
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.