GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Avantages fiscaux: Apple se rebiffe, l'Irlande s'insurge et Bruxelles s'obstine

    media Le logo d'Apple imprimé sur le drapeau irlandais. REUTERS/Dado Ruvic

    Le 30 août dernier, la Commission européenne avait invalidé les arrangements, les rescrits fiscaux passés entre l'administration irlandaise et le géant mondial de l'informatique Apple. Selon la Commission, la firme n'aurait payé pendant des années qu'une part infime d'impôt sur ses bénéfices et avait donc exigé que l'Irlande réclame à Apple près de 13 milliards d'euros en arriérés d'impôts. Cette décision a été très mal prise par le gouvernement irlandais et par Apple qui a annoncé ce lundi faire appel. La Commission affirme qu'elle défendra sa sa position devant la Cour de Justice de l'UE.

    Avec notre bureau à Bruxelles

    Selon Apple, la Commission européenne a pris une décision contraire aux pratiques du droit fiscal américain, au droit fiscal irlandais et « au consensus mondial en matière de politique fiscale ». Et en outre, elle a pris une décision rétroactive selon Apple qui estime que les décisions de la Commission sont basées sur des théories absurdes.

    Ces arguments font écho à ceux du gouvernement irlandais qui a fait lui aussi appel de cette décision il y a un mois et a affirmé que la Commission européenne n'avait pas compétence à se substituer unilatéralement aux règles en vigueur en Irlande, et qu'elle violait ainsi sa souveraineté fiscale.

    La Commission tente de réécrire la législation fiscale irlandaise, avait estimé le gouvernement de la république d'Irlande où Apple est un des plus importants employeurs privés.

    La Commission a réagi en publiant les quelque 130 pages de l'enquête détaillée qui l'a poussée à demander ce remboursement de 13 milliards d'euros dont elle souligne à nouveau qu'il ne s'agit pas d'une amende, mais d'arriérés d'impôts.

    En moyenne, Apple a selon elle payé environ 0,05% d'impôt sur ses bénéfices entre 2003 et 2014 alors que l'impôt sur les sociétés déjà très bas en Irlande est de 12,5%.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.