GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 23 Octobre
Mercredi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    L'OSCE alerte sur une flambée des violences en Ukraine

    media Des Ukrainiens transportent le cercueil d'un militaire tombé lors d'affrontements avec des séparatistes pro-russes dans l'est du pays, le 22 décembre 2016. REUTERS/Valentyn Ogirenko

    En Ukraine, les combats ont redoublé d'intensité en une semaine. C'est ce que constate la mission de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Les observateurs de l'organisation lancent une mise en garde sur cette flambée de violence alors qu'un cessez-le-feu est espéré pour le 24 décembre.

    Le groupe de contact (Russie, Ukraine et OSCE) a appelé à un cessez-le-feu stable et permanent à compter du 24 décembre minuit. Mais à la veille des fêtes de fin d'année, les armes sont loin de se taire en Ukraine. Au contraire, l'OSCE constate que les tirs à l'arme lourde ont triplé en une semaine, alors que leur utilisation est interdite par les accords de paix de Minsk signés en 2015.

    Et le nombre de violations de la trêve en cours a augmenté de 75 % dans le même temps. « Derrière ces faits, il y a une montée massive des violences », s'alarme Alexander Hug, le responsable adjoint de la mission de l'OSCE. Les forces ukrainiennes déplorent la mort d'une dizaine de soldats depuis dimanche 18 décembre. Côté séparatistes, le bilan des pertes humaines n'est pas disponible.

    En deux ans, le conflit a fait près de 10 000 morts et la signature des accords de Minsk n'a pas permis d'y mettre un terme. L'Ukraine n'a toujours pas mis en oeuvre la décentralisation prévue par les accords. Les séparatistes le lui reprochent et la Russie les soutient, ne semblant pas encline au compromis. Jeudi 22 décembre, Vladimir Poutine a ainsi déclaré : « Aujourd’hui, nous sommes plus puissants que n’importe quel agresseur potentiel ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.