GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Janvier
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 22 Janvier
Jeudi 23 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Quel est l'apport des migrants à l'économie mondiale?

    media Des migrants à porte de la Chapelle, dans le nord de Paris, le 25 novembre 2016. ©REUTERS/Jacky Naegelen

    En Europe, l'afflux rapide de migrants a généré des inquiétudes dans les pays d'accueil. Une étude du cabinet McKinsey fait bien la différence entre migrants et réfugiés et conclut à une contribution positive des migrants économiques à la richesse globale.

    Les migrants économiques, ceux qui sont à la recherche d'un meilleur emploi, représentent 90% des 247 millions de personnes qui ont quitté leur pays d'origine. Les 10% restants sont les réfugiés et demandeurs d'asile.

    Ensemble, ils constituent moins de 4% de la population mondiale, mais ils contribuent à près de 10% à la richesse totale, soit l'équivalent des PIB du Japon et de la France réunis.

    Les Etats-Unis accueillent 47 millions de migrants soit 15% de la population, mais l'Europe en comptant les migrations intra-européennes en accueille 58 millions, soit 13% de la population d'Europe occidentale.

    Dans le Golfe, un habitant sur deux est un migrant

    A titre de comparaison, dans les pays du Golfe, les migrants représentent 48% de la population. 580 milliards de dollars reviennent dans les pays d'origine des migrants, bien plus que l'aide publique au développement.

    L'étude de McKinsey reconnait cependant qu'un nombre très important de migrants dans une seule région du monde où l'économie n'est guère florissante peut cependant avoir des effets négatifs sur l'emploi, en substituant les migrants aux travailleurs locaux, mieux payés de 20 à 30% en moyenne.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.