GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 23 Novembre
Vendredi 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: un avion militaire s'écrase en mer Noire avec 92 personnes à bord

    media Avião russo Tu-154 REUTERS/Dmitry Petrochenko

    Les contrôleurs aériens russes ont perdu le contact avec un avion militaire tôt ce dimanche matin 25 décembre. Le Tupolev 154 avait décollé d'Adler, aéroport de la ville de Sotchi, dans le sud de la Russie. Il transportait 92 personnes, selon le ministère russe de la Défense, cité par plusieurs médias. Plusieurs corps et des débris ont été retrouvés en mer Noire. L'avion avait pour destination Lattaquié, en Syrie. Le président russe Vladimir Poutine a ordonné la formation d'une commission d'enquête dirigée par le Premier ministre Dmitri Medvedev.

    Un avion russe transportant 92 personnes a disparu des écrans radars, près de 20 minutes après son décollage à 5h20 (heure locale, 2h20 TU), dimanche 25 décembre, a annoncé le ministère de la Défense, cité dans des médias russes.

    Le Tupolev 154 était parti de l'aéroport d'Adler, à Sotchi, sur les bords de la mer Noire. Il y était en escale pour faire le plein, provenant originellement de Moscou.

    Les Choeurs de l'Armée rouge en deuil

    Des secours ont été rapidement dépêchés pour retrouver l'appareil qui s'est abimé à 1,5 km des côtes, à quelques dizaines de mètres de profondeur. Des débris ont été récupérés et les équipes de secours ont retrouvé des corps à six kilomètres du littoral, a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense, Igor Konachenkov. « Il n'y a pas de signes de survivants constatés », ont précisé par la suite les autorités dans un communiqué.

    L'avion avait pris la direction de la base de Hmeymim, dans la province de Lattaquié, sur la côte syrienne, où la Russie dispose d'une base navale. Selon le site Russia Today, 65 musiciens de l'Ensemble Alexandrov, Choeurs de l'Armée rouge sous l'ère soviétique, se trouvaient à bord pour aller donner un concert, le 31 décembre, auprès des forces armées déployées en Syrie (4300 militaires).

    Parmi les victimes figurent notamment le chef des Choeurs, Valéri Khakhilov, deux hauts fonctionnaires civils, neuf journalistes et la responsable d'une organisation caritative qui a pignon sur rue, Elizaveta Glinka. Cette dernière, connue du grand public comme Docteur Liza, transportait des médicaments pour l'hôpital universitaire de Lattaquié, a précisé le directeur du Conseil des droits de l'Homme auprès du Kremlin, Mikhaïl Fedotov, dans une déclaration citée par l'agence Interfax.

    Le Tupolev, avion martyr soviétique

     

    Vladimir Poutine a exprimé « ses condoléances les plus profondes » aux proches des victimes. Il a également ordonné la formation d'une commission d'enquête dirigée par le Premier ministre Dmitri Medvedev, chargée de déterminer les causes du crash. 

    Ce Tupolev faisait partie de la flotte de la Défense russe depuis 1983 selon ce site spécialisé, et avait accumulé 6689 heures de vol depuis. Il avait été réparé pour la dernière fois en décembre 2014 et révisé en septembre dernier. Plusieurs Tu-154, un appareil de conception soviétique, ont eu des accidents par le passé. L'engin est classé parmi les moins fiables du monde.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.