GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Kosovo: Le Parlement a été dissous par les députés, signale l'AFP
    • Syrie: le régime va permettre aux civils de sortir de la province d'Idleb (agence officielle Sana)
    • Chine: des morts et des disparus dans des coulées de boue dans une région montagneuse du sud-ouest du pays (autorités)
    • Inde: spectaculaire arrestation de Palaniappan Chidambaram, ancien ministre des Finances devenu l'un des leaders de l'opposition
    • Ce 22 août, la Russie a lancé «Fiodor», son premier robot humanoïde, vers la Station spatiale internationale
    • Texas: douzième exécution depuis le début de l'année aux États-Unis
    Europe

    Migrants en mer: le cri du cœur de l'ONG SOS Méditerranée

    media Des migrants rescapés en Méditerranée, à leur arrivée dans le port de Pozzallo, en Sicile, le 4 janvier 2017. REUTERS/Yannis Behrakis

    C'est une étape quasiment obligatoire à franchir pour les migrants en quête d'une vie meilleure en Europe. Mais la Méditérannée est aussi une étape meurtière. En 2016, plus de 5 000 personnes y ont perdu la vie, sans compter les disparus. Et les traversées, nombreuses à la belle saison, continuent en hiver. L'ONG SOS Méditerranée lance un appel.

    « Sur les premiers jours de l’année, nous avons effectué trois sauvetages, recueilli 375 personnes à bord. Malheureusement, les conditions de traversée, à l’heure actuelle, en plein milieu de l’hiver, sont encore plus dramatiques que celles qu’on peut connaître par un temps plus clément, puisque la météo est rude. Il fait froid, les gens souffrent d’hypothermie, la mer très vite peut se former. »

    En ce début d'année 2017, la directrice générale de l'ONG SOS Méditerranée lance un appel. Le navire de l'organisation, l'Aquarius, a déjà secouru des centaines de personnes au large des côtes libyennes. Actuellement, deux bateaux de ce type sont présents dans la zone. Insuffisant, selon Sophie Beau, de SOS Méditerranée, actuellement en escale avec l'Aquarius en Sicile.

    « On ne peut pas, malheureusement, répondre à l’ampleur des besoins. Et on ne peut pas secourir toutes les embarcations qui sont en détresse. Même celles pour lesquelles on a pu avoir des signalements, on ne peut pas toutes les secourir. On n’a pas les moyens nécessaires. Donc, c’est une situation dramatique sur laquelle il absolument alerter l’opinion publique », explique Sophie Beau.

    La directrice générale de SOS Méditerranée l'assure : « Il faut multiplier les moyens de sauvetage et remettre en place un vrai dispositif de sauvetage conséquent. Un bateau, ça ne suffit pas, deux bateaux non plus. C’est absolument insuffisant par rapport à l’ampleur des besoins. » En 2016, plus de 5 000 personnes y ont perdu la vie, sans compter les disparus.

    → À relire : Le nombre de migrants tentant de traverser la Méditerranée atteint des records

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.