GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Le Portugal en deuil a rendu un dernier hommage à Mario Soares

    media Escorté par une trentaine de motos de la gendarmerie nationale, le cortège funéraire de l'ex-président Mario Soares a traversé les rues de Lisbonne jusqu'au cimetière de Prazeres, le 10 janvier 2017. JOSE MANUEL RIBEIRO / AFP

    Apparat réservé au plus grand, la Garde républicaine à cheval a accompagné la dépouille de Mario Soares jusqu'au caveau familial au cimetière des Prazeres, à Lisbonne. Le Portugal a rendu ce mardi un dernier hommage à l'ancien président socialiste, décédé samedi à l'âge de 92 ans.

    Des milliers de Portugais ont rendu un dernier hommage à Mário Soares, l'un des principaux artisans de l'avènement de la démocratie au Portugal. L'ancien homme politique a été inhumé au cimetière de Prazeres dans l'ouest de la capitale, où repose déjà son épouse, la comédienne Maria Barroso, décédée en juillet 2015.

    Lundi sa dépuille a traversé les principales artères de Lisbonne jusqu'au monastère des Jeronimos, où le corps de l'ancien président a été accueilli avec les honneurs militaire. Son cercueil y a été exposé dans une chapelle ardente pour un dernier hommage.

    Lors d'une cérémonie solennelle organisée dans le cloître du monastère, son fils João Soares, qui a lui aussi fait carrière dans la politique, a loué « l'optimisme, la trempe, le courage, la détermination et l'audace » de l'ancien chef d'Etat.

    Recouvert du drapeau national rouge et vert, son cercueil a reposé au centre de ce lieu emblématique de l'histoire du Portugal où Mário Soares, alors Premier ministre, avait signé en 1985 le traité d'adhésion du Portugal à la Communauté économique européenne.

    Plusieurs personnalités internationales, dont le roi d'Espagne Felipe VI, le président brésilien Michel Temer et le président sortant du Parlement européen, le social-démocrate allemand Martin Schulz, ont participé à ce dernier hommage. Le président français François Hollande s'est fait représenter par l'ancien Premier ministre socialiste Lionel Jospin.

    Egalement présent, l'ex-chef de gouvernement espagnol Felipe Gonzalez a estimé que « Mário Soares restera pour toujours une référence, surtout pour son courage politique et sa passion pour la liberté ».

    Dernier hommage à l'ancien président Mario Soares au Monastère de Jerónimos, avant l'inhumation au cimetière de Prazeres, à Lisbonne, le 10 janvier 2017. REUTERS/Pedro Nunes

    Des photos géantes de Mário Soares ont été apposées sur la façade du siège du Parti socialiste, où militants et anonymes défilaient pour signer le livre de condoléances.

    Ce mardi, le cortège funèbre a de nouveau parcouru les rues de la capitale jusqu'au cimetière des Prazeres. Les Lisboètes sont descendus en nombre dans la rue pour assister au passage du cortège funèbre, certains en pleurs, d'autres brandissant des roses et des oeillets rouges.

    Un grand combattant. Et je crois qu'on n'aura plus jamais un homme politique comme Soares qui a tant lutté pour notre liberté...

    L'émotion des Portugais au passage du corbillard tiré par un attelage de chevaux blancs 10/01/2017 - par Marie-Line Darcy Écouter

    Les membres de la Garde nationale républicaine suivent le cortège, à Lisbonne, le 10 janvier 2017. JOSE MANUEL RIBEIRO / AFP

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.