GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le Parti socialiste (PSOE) du président du gouvernement espagnol sortant Pedro Sanchez et la formation de gauche radicale Podemos ont scellé un accord de principe pour former un gouvernement de coalition, ont annoncé ce mardi 12 novembre MM. Sanchez et Pablo Iglesias, chef de Podemos, lors d'une conférence de presse. Ces deux formations, qui ont déjà échoué à s'entendre à plusieurs reprises, auront toutefois besoin de l'appui d'autres forces pour une investiture par la chambre basse, à l'issue des législatives de dimanche 10 novembre.

    Europe

    L'ancien Premier ministre du Kosovo Ramush Haradinaj remis en liberté en France

    media L'ex-Premier ministre kosovar Ramush Haradinaj, lors de son procès à La Haye, le 29 novembre 2012. REUTERS/Koen van Weel

    L’ancien Premier ministre du Kosovo Ramush Haradinaj a été libéré, ce jeudi 12 janvier, sous contrôle judiciaire après avoir passé une semaine de détention en France. La chambre de l’instruction de la cour d'appel de Colmar a ordonné sa remise en liberté, dans l'attente de l'examen de la demande d'extradition de la Serbie qui veut le juger pour crimes de guerre.

    Ramush Haradinaj avait été arrêté le 4 janvier à sa descente d'avion à l'aéroport de Bâle-Mulhouse en vertu d'un mandat d'arrêt international émis par Belgrade en 2004. Les Serbes veulent juger cet ancien haut responsable de l’UCK, l’Armée de libération du Kosovo, pour crimes de guerre commis sur des civils durant le conflit qui a déchiré l'ex-Yougoslavie à la fin des années 1990.

    Selon les accusations de Belgrade, Ramush Haradinaj aurait fait subir des tortures, des traitements inhumains et des viols à des civils détenus illégalement. Jugé par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), l’ancien chef de guerre a, à deux reprises, été acquitté.

    Son arrestation en France a suscité un vif émoi au Kosovo où l'ancien Premier ministre dirige aujourd'hui un parti d'opposition. Le gouvernement de Pristina a salué sa libération comme un premier pas, mais il émet le souhait qu’il puisse rentrer rapidement au Kosovo. Car pour l’heure, il reste soumis à un contrôle judiciaire qui l'oblige à rester sur le territoire français, à demeurer à Strasbourg, où il doit pointer deux fois par semaine au commissariat.

    Cette procédure risque de durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois, le temps que l'examen de sa demande d'extradition formulée par la Serbie soit examinée sur le fond. Or, la requête n’est pas encore parvenue au parquet général de Colmar.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.