GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La nouvelle carte de Chypre s'est échangée à huis clos à Genève

    media Nicos Anastasiades, président de la République de Chypre, le nouveau secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres et Mustafa Akinci, président de la République turque de Chypre Nord le 12 janvier 2017 à Genève. REUTERS/Pierre Albouy

    Les négociations bilatérales entre les dirigeants des parties grecque et turque de Chypre se sont achevées mercredi 11 janvier à Genève. Elles sont suivies ce 12 janvier d’une conférence réunissant les dirigeants chypriotes, les trois Etats garants de la sécurité de Chypre (la Turquie, la Grèce et le Royaume-Uni), ainsi que le secrétaire général de l’ONU et le président de la Commission européenne.

    Pour la première fois depuis la division de Chypre il y a 42 ans, les cartes d'un futur Etat fédéral ont été échangées mercredi soir à Genève entre délégations grecque et turque. L’échange a eu lieu à huis clos, en présence de seulement cinq personnes. Le médiateur de l’ONU, le Norvégien Espen Barth Eide, a qualifié le moment d’« historique ».

    Il a toutefois précisé que les documents échangés seront déposés dans un coffre de l’ONU et ne seront pas rendus publics « en raison de l'extrême sensibilité de la question ». Selon le médiateur, « toutes les questions » ont été abordées depuis le début des négociations lundi 9 janvier, surtout « les plus difficiles »: la gouvernance du futur Etat, la sécurité des deux entités, les propriétés spoliées et bien sûr le découpage territorial.

    Espen Barth Eide a également affirmé que le futur Etat chypriote serait membre de l'Union européenne. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a qualifié les négociations en cours à Genève de « la toute dernière chance » de réunifier Chypre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.