GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Militaires turcs exilés en Grèce: regain de tensions entre Athènes et Ankara

    media L'un des huit militaires turcs arrivés en Grèce le 21 juillet 2016 en hélicoptère, après le coup d'Etat manqué. Reuters/路透社

    Le rejet de l’extradition de huit militaires turcs par la Cour de cassation grecque cette semaine crée des tensions entre Athènes et Ankara. Ils avaient fui en Grèce la nuit du coup d’État manqué en juillet dernier. Après des pressions de la Turquie sur les questions migratoires, le gouvernement grec réplique qu’il doit appliquer le droit.

    avec notre correspondante à Athènes,  Charlotte Stiévenard

    Pour le Premier ministre grec, la seule autorité responsable du jugement des huit militaires turcs est « le système grec de justice indépendante ». Alexis Tsipras a rappelé dans un communiqué que « ses décisions sont obligatoires ». Il a néanmoins choisi un ton prudent, en assurant que les auteurs du coup d’État ne sont pas les bienvenus en Grèce.

    Il a également rappelé qu’il avait soutenu dès le départ « le gouvernement élu démocratiquement et le respect de la légalité constitutionnelle du pays voisin ». Après la décision de la Cour de cassation de ne pas autoriser l’extradition, la Turquie a fait monter la pression. Son ministre des Affaires étrangères, Mevlüt Çavusoglu a déclaré dans une interview que la Turquie prendra « toutes les mesures, y compris l’annulation de l’accord bilatéral de réadmission des migrants », un accord signé entre les deux pays pour renvoyer les personnes qui n’ont pas obtenu l’asile.

    La Turquie a fait une deuxième demande d’extradition. Les huit militaires turcs resteront en détention provisoire au poste de police où ils se trouvent depuis juillet 2016 jusqu'à ce qu'une décision définitive soit prise sur leur demande d'asile. Ils contestent leur participation au coup d’État.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.