GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: un historien accusé de pédophilie et défendu par Memorial

    media L'histoirien Iouri Alexeievitch Dmitriev est toujours en détention, il a été arrêté à la mi-décembre, Getty Images/Photo24/Band x Pictures

    Un historien russe spécialisé dans les répressions staliniennes est accusé de pédophilie. L'ONG Memorial dénonce une affaire fabriquée de toute pièce. Une pétition demandant sa libération a déjà reçu plus de 7 000 signatures.

    Avec notre correspondante à Moscou,  Muriel Pomponne

    Iouri Alexeievitch Dmitriev a été arrêté à la mi-décembre, et sa détention prolongée jusqu'au 13 février. Les enquêteurs disent avoir trouvé dans son ordinateur des photos à caractère pédophile de sa fille adoptive, actuellement âgée de 11 ans.

    Selon son avocat, l'historien a affectivement réalisé des photos de sa fille, chétive et malade, entre 2012 et 2015 pour suivre son évolution. Il a cessé en 2016 quand l'enfant a retrouvé une croissance normale.

    Pour l'ONG Memorial, dont Dmitriev dirigeait l'antenne locale en Carélie, dans le nord de la Russie, cette arrestation serait liée aux activités de l'historien. Il est spécialisé dans l'histoire des purges staliniennes, et a en particulier mis au jour plusieurs charniers datant des années 1930. Il avait notamment établi le lieu d'inhumation des milliers de détenus ayant participé à la construction du canal de la mer Blanche dans les années 1920 et 30, et trouvé des fosses communes avec les restes des détenus des premiers camps de travail sur les îles Solovki .

    Ses collègues le décrivent comme un homme passionné par la mission qu'il s'était assignée. Memorial a publié une liste des bourreaux des grandes purges des années 1930, une initiative critiquée par le pouvoir.

    → A (re) lire : L’ONG Memorial publie une liste de prisonniers politiques en Russie

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.