GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Les Roumains poursuivent la mobilisation après le recul du gouvernement

    media 300 00 personnes étaient réunies ce dimanche devant le siège du gouvernement à Bucarest. REUTERS/Alex Fraser

    Plus de 500 000 personnes se sont rassemblées dans les rues de toute la Roumanie ce dimanche soir pour fêter le retrait de l'ordonnance visant à alléger la loi anti-corruption. 300 000 personnes étaient notamment regroupées devant le siège du gouvernement à Bucarest dans une ambiance de liesse.

    Avec notre correspondant à BucarestBenjamin Ribout

    « C'est un sentiment incroyable. Voir tous ces gens ensemble, chanter et danser. Jamais je n'aurais crû assister à une telle mobilisation dans ce pays », résume Daniela, la trentaine, venue spécialement de France où elle vit depuis trois ans.

    On s'attendait à une manifestation importante ce dimanche. Après l'annonce samedi soir du retrait de l'ordonnance visant à alléger les faits de corruption, la participation a dépassé très largement celle des jours précédents dans une ambiance festive et bon enfant.

    L'hymne roumain a notamment été repris par la foule, les paroles projetées sur murs du siège du gouvernement. Les manifestants ne souhaitent pas en rester là et réclament désormais le départ du Premier ministre, Sorin Grindeanu, qui a déclaré plus tôt ne pas vouloir démissionner.

    « Ils vont revenir avec ce projet, j'en suis certaine. Il va falloir continuer à se battre car je suis sûr qu'il y aura d'autres abus », explique Dan, reprenant une idée largement répandue dans la foule. Tandis que plus d'un Bucarestois sur dix était rassemblé place de la Victoire devant le gouvernement, une contre-manifestation de soutien au parti démocrate s'est, elle, tenue devant le palais du président Iohannis. A peine 2000 personnes y ont participé.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.