GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Conférence de Munich: les Européens inquiets de la politique étrangère de Trump

    media Donald Trump et le nouveau secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, chef de la diplomatie américaine, à Washington le 2 février 2017. REUTERS/Carlos Barria

    Plus que jamais la conférence sur la sécurité de Munich constitue un rendez-vous central des responsables de la politique internationale de par le monde. Cette année, les représentants de la nouvelle administration Trump sont très attendus. Les participants parmi lesquels près de cinquante ministres des Affaires étrangères et une trentaine de ministres de la Défense espèrent en savoir plus sur la politique étrangère de la nouvelle administration américaine.

    Avec notre correspondant à Berlin,  Pascal Thibaut

    Pour Wolfgang Ischinger, « la situation sur la scène internationale n’a jamais été pleine d’autant d’incertitudes depuis des décennies ». Le patron de la conférence sur la sécurité de Munich qui démarre ce 17 février se montrait des plus circonspects en début de semaine.

    L’ancien diplomate allemand espère modestement que ce dimanche 19 février, au terme de la rencontre dans la capitale bavaroise, quelques-uns des points d’interrogation sur la politique internationale de l’administration Trump auront disparu.

    La conférence sur la sécurité de Munich constitue le point d’orgue d’une semaine marquée en Europe par les premiers déplacements des nouveaux responsables américains.

    Ambiguïté sur la relation avec la Russie

    Auprès de l’Otan à Bruxelles mercredi, le secrétaire d’État à la Défense James Mattis, qui sera à Munich, s’est voulu rassurant tout en soulignant la nécessité pour les Européens de faire plus d’efforts.

    Le ministre des Affaires étrangères Rex Tillerson, qui participe depuis jeudi à une rencontre des responsables de la diplomatie du G20, s’est montré prudent et peu concret sur la relation de la nouvelle administration américaine avec la Russie.

    « Nous coopérerons avec Moscou lorsque nous trouverons des domaines qui serviront les intérêts du peuple américain », a-t-il déclaré. Rex Tillerson a toutefois soufflé le froid en rappelant à la Russie que les accords de Minsk sur l’Ukraine devaient être respectés.

    Le vice-président américain Mike Pence est lui aussi attendu à Munich. Il effectuera sans doute de nombreuses rencontres bilatérales. Beaucoup des participants espèrent en apprendre ainsi un peu plus sur la diplomatie du gouvernement Trump.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.