GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 25 Octobre
Samedi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Chypre: une loi polémique menace les négociations de réunification

    media Le président de la République chypriote Nicos Anastasiades (à gauche) et le dirigeant chypriote turc Mustafa Akinci, lors d'une réunion le 23 mai 2015 à Nicosie. REUTERS/Yiannis Kourtoglou/File Photo

    Une polémique à Chypre risque de faire capoter deux ans de négociations pour l'unification de l'île. Une réunion entre le président de la République Nicos Anastasiades et le dirigeant chypriote turc Mustafa Akinci a été annulée en raison de la polémique née d'un texte voté par le Parlement chypriote.

    Le texte qui a provoqué la polémique a été voté par le Parlement de la République de Chypre. Il prévoit la commémoration dans les écoles d'un référendum sans valeur légale, organisé en 1950 dans l'île alors sous domination britannique. Un référendum au cours duquel les Chypriotes grecs s'étaient massivement prononcés en faveur d'un rattachement à la Grèce.

    La réunion prévue ce mercredi 22 février entre le président de la République de Chypre et le dirigeant chypriote turc a été annulée. C'est le deuxième rendez-vous de ce type annulé en une semaine. Jeudi 16 février, chacun des deux leaders avait accusé l'autre d'avoir quitté abruptement la salle de réunion.

    L'émissaire des Nations unies pour Chypre, Espen Barth Eide, avait assuré alors que le processus de négociation n'était ni terminé, ni suspendu, mais le climat de confiance semble s'être détérioré. En tout cas, le dirigeant chypriote turc a prévenu qu'il ne reprendrait les négociations que si les Chypriotes grecs révoquaient le texte controversé, alors que le président chypriote grec l'a accusé de mettre les négociations en danger pour un problème mineur.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.