GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: Washington hausse le ton contre Moscou pour faire respecter la trêve

    media Un soldat ukrainien en position à Avdiivka, sur la ligne de front, le 10 février 2017. REUTERS/Oleksandr Klymenko

    Les Etats-Unis ont appelé dimanche 26 février la Russie et les forces séparatistes que Moscou soutient dans l'est de l'Ukraine à « immédiatement » respecter la nouvelle trêve entrée en vigueur le 20 février.

    Avec notre correspondante à WashingtonJean-Louis Pourtet

    L'incident a eu lieu vendredi 24 février dans la ville de Yasynuvata, où se trouvaient les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Ils s'apprêtaient à lancer un drone pour filmer les bombardements contre une usine de filtrage des eaux de Donetsk.

    Ils ont soudain été entourés par des rebelles qui ont pointé leurs fusils vers eux, l'un d'eux tirant même un coup de feu. Ils ont saisi le drone, ignorant les protestations des membres de la mission qui se sont pourtant identifiés en anglais et en russe.

    Lors d'un autre incident, deux séparatistes ont engagé une conversation avec l'un des observateurs, et là encore, l'un des rebelles a tiré en l'air avec son AK-47. Le département d'Etat américain a condamné dans un communiqué la façon dont les séparatistes avaient traité les observateurs, ainsi que la saisie de leur équipement.

    « Nous appelons la Russie et les forces séparatistes qu'elle soutient à observer le cessez-le-feu, à retirer les armes lourdes, et à permettre un accès sans entrave aux observateurs de l'OSCE », a précisé le département d'Etat dans un texte au ton particulièrement ferme.

    Cette condamnation, qui aurait paru normale sous Barack Obama, est plus surprenante de la part de l'administration Trump, jusqu'à présent plutôt bienveillante à l'égard de Moscou.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.