GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Juin
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Conflit social à la SNCF: l'Unsa «ne continuera pas la grève en juillet» (syndicat à l'AFP)
    • Yémen: les forces progouvernementales pénètrent dans l'aéroport de Hodeida (Emirats)
    • Marine Le Pen (RN) doit rembourser 300 000 euros au Parlement européen, confirme la justice de l'UE
    • Economie: «La plupart» des entreprises françaises «ne pourra pas» rester en Iran (Le Maire)
    • France: le Parlement sera réuni en Congrès le lundi 9 juillet 2018 (Journal officiel)
    Europe

    Vatican: une figure de la lutte contre la pédophilie démissionne

    media L'Irlandaise Marie Collins, victime dans sa jeunesse d'abus sexuels par des religieux, le 3 mai 2014 au Vatican. REUTERS/Alessandro Bianchi

    C’est une des figures marquantes de la lutte contre les abus sexuels au sein de l’Eglise : Marie Collins, membre fondateur de la Commission pontificale pour la protection des mineurs, a démissionné. Elle quitte cette structure mise en place en mars 2014 sur volonté du pape François, dénonçant le manque de coopération au sein de la Curie romaine.

    Avec notre correspondant à Rome, Olivier Bonnel

    Avec le départ de Marie Collins, un an après celui du Britannique Peter Saunders, la commission pontificale de protection des mineurs ne compte désormais plus aucune victime de pédophilie en son sein, un très mauvais signal alors que le Pape François souhaite mettre les victimes d’abus sexuel au centre.

    Mais, c’est surtout les raisons du départ de Marie Collins qui soulèvent des questions. « Malgré la volonté du Saint-Père d’approuver toutes les recommandations que la commission lui a faites, écrit l’Irlandaise dans sa lettre de démission, il y a eu de multiples revers ». Une lettre dans laquelle elle dénonce un « la résistance » de certains membres de la Curie.

    Sans la nommer directement, Marie Collins déplore aussi le « manque de coopération » de la Congrégation pour la doctrine de la foi, qu’elle juge « honteuse ». De simples recommandations, approuvées pourtant par le pape ont été écartées, regrette-t-elle.

    Dans un communiqué, l’archevêque de Boston, le cardinal O’Malley, qui préside cette commission, souligne que la contribution de Marie Collins sera un grand manque. L’Irlandaise continuera néanmoins de collaborer à des programmes de formation des évêques pour faire face à la pédophilie, mais loin des intrigues de la Curie. La commission de protection des mineurs tiendra, elle, son assemblée plénière le mois prochain, l’occasion sans doute de mettre sur la table toutes ces tensions.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.