GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Allemagne: les propos d'Erdogan sur les «pratiques nazies» font scandale

    media En visite à la fondation Bosch, la chancelière Angela Merkel est revenue sur les tensions entre l'Allemagne et la Turquie, lundi 6 mars 2017. REUTERS/Fabrizio Bensc

    Les tensions entre Berlin et Ankara autour de la campagne pour le référendum s'accentuent. Après l’annulation en Allemagne de meetings en sa faveur, le président Erdogan a déclaré que « les pratiques allemandes ne différaient pas de celles des nazis ». Une comparaison qui ne passe pas en Allemagne.

    Avec notre correspondante à Berlin Anne Maillet

    Les Allemands ne décolèrent pas : qualifiés d'insultants, d'arrogants ou de déplacés, les propos du président turc Erdogan comparant l'Allemagne d'aujourd'hui au troisième Reich suscitent un tollé dans le pays.

    Certains responsables politiques exigent des excuses officielles de la part d’Ankara.
    Mais Angela Merkel tempère : tout en dénonçant les accusations de « pratiques nazies » lancées par le président turc, la chancelière a appelé Ankara à garder la tête froide. « Ne perdons pas de vue la signification de notre partenariat, de notre relation étroite », a déclaré Steffen Seibert, le porte-parole de la chancellerie.

    Le gouvernement allemand ne veut pas rompre le dialogue avec la Turquie, qui reste un partenaire essentiel pour réduire les flux migratoires vers l’Europe.

    Mais en Allemagne, ils sont de plus en plus nombreux au sein de l’opposition, mais aussi dans les médias, à exiger une plus grande fermeté face aux autorités turques. Selon un sondage publié dimanche par le quotidien Bild, 81 % des Allemands estiment eux aussi que le gouvernement se montre trop complaisant à l’égard d’Ankara.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.