GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Juin
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Schweighofer, numéro un du bois en Roumanie, accusé de déboisement illégal

    media Des forêts victimes de déboisement illégal dans la vallée de Pojarna dans les Carpathes. DANIEL MIHAILESCU / AFP

    La filiale roumaine de Brico Dépôt ne veut plus travailler avec les Autrichiens de Schweighofer, numéro un du bois en Roumanie. Accusés d'acheter du bois coupé illégalement, les Autrichiens se voient reprocher leurs pratiques non respectueuses de l'environnement.

    Avec notre correspondant à Bucarest,  Benjamin Ribout

    Brico Dépôt est la deuxième enseigne de magasins de bricolage que les Autrichiens de Schweighofer perdent en quelques mois en Roumanie. Fin 2016, c'était les Allemands de Hornbach qui avaient pris la même décision. Dans les deux cas, ce qui l'a motivé ce sont les filières douteuses du numéro un du marché du bois en Roumanie.

    De nombreuses ONG accusent depuis plusieurs années le groupe autrichien d'acheter en connaissance de cause du bois issu de coupes illégales. Schweighofer a réalisé un chiffre d'affaires de 444 millions d'euros en Roumanie en 2015.

    Il y a trois semaines, l'organisme Forest Stewardship Council lui a retiré sa certification, garantissant une gestion durable des forêts et de l’approvisionnement en bois.

    Les autorités roumaines estiment que 80 millions de mètres cubes de bois ont été coupés illégalement entre 1993 et 2013 en Roumanie, pour un préjudice de cinq milliards d'euros.

    Ce vendredi, une trentaine de militants, scientifiques et alpinistes ont bloqué des camions chargés de bois sur la Transfagarasan, une des routes traversant les Carpates, afin d'attirer l'attention des autorités sur la destruction des dernières forêts vierges à proximité d'un grand lac de la région.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.