GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Royaume-Uni: les célèbres «black cabs» londoniens passent au vert

    media Des « black cabs » à l'arrêt, à Londres. Gettyimages

    Le constructeur des célèbres taxis londoniens « black cabs » ouvre ce mercredi 22 mars une nouvelle usine au Royaume-Uni pour produire des véhicules hybrides rechargeables. Il espère ainsi renouveler le parc britannique et se développer à l'international, notamment en France.

    C’est une petite révolution pour les emblématiques « black cabs » londoniens. La London Taxi Company (LTC) a investi 300 millions de livres (350 millions d'euros) sur son site de Coventry, dans le centre de l'Angleterre, pour construire une usine qu'il présente comme la première entièrement dédiée au véhicule hybride rechargeable au Royaume-Uni.

    Le site a une capacité de production de plus de 20 000 véhicules par an et les premiers taxis arpenteront les rues de Londres au quatrième trimestre de 2017, avant d'être vendus à l'international début 2018. Le groupe prévoit notamment de lancer ses taxis en France.

    « Zéro émission »

    La technologie hybride rechargeable permet de réduire le coût d'utilisation de ces véhicules et de rouler à « zéro émission » sur une certaine distance. Pour les distances plus longues, un moteur à essence installé sous le capot prend le relais pour éviter tout problème de capacité.

    « Aujourd'hui marque la renaissance de la London Taxi Company », se félicite Chris Gubbey, directeur général de la société. LTC se montre donc ambitieux et en profite pour se conformer à la règlementation qui prévoit que tout nouveau taxi vendu à partir de début 2018 devra être à très faibles émissions de gaz polluants. S'il dispose d'un moteur à combustion, il devra obligatoirement être à essence, le diesel étant proscrit.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.