GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Aujourd'hui
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Relocalisation de demandeurs d'asile dans l'UE: point d'étape de la Commission

    media Des migrants et/ou réfugiés photographiés lors d'une opération de secours près de l'île de Chios, en Grèce. REUTERS/Alkis Konstantinidis

    La Commission européenne a fait le point sur les relocalisations des demandeurs d'asile depuis le début du plan de l'UE de 2015. La relocalisation consiste à transférer de ces personnes d'Italie ou de Grèce, deux pays débordés par le phénomène, vers d'autres Etats membres. Une politique plus ou moins appliquée selon les pays. Le commissaire européen chargé des Migrations a donc rappelé qu'il était temps de tenir les engagements.

    Avec notre correspondante à Bruxelles,  Laxmi Lota

    Quelque 16 300 demandeurs d'asile arrivés en Grèce et en Italie ont été répartis dans d'autres pays de l'Union européenne depuis fin 2015. Le plan européen a été appliqué au ralenti par les pays de l'UE. La Hongrie et la Pologne refusent même de participer à ce programme.

    « Il est temps à présent que les Etats membres tiennent leurs engagements et intensifient leurs efforts », a déclaré le commissaire européen chargé des Migrations. Pointés du doigt par la Commission : la Bulgarie, la Croatie et la Slovaquie, qui n'ont respecté que de manière « très limitée » les quotas d'accueil.

    Seuls deux Etats parfaitement exemplaires dans les Vingt-Sept

    L'exécutif européen a menacé les pays qui ne suivent pas ces obligations de procédures d'infraction. Mais le commissaire n'a pas précisé à quel moment il prendrait cette décision. Parmi les bons élèves : le Luxembourg, le Portugal, qui font des progrès constants dans cet accueil.

    Seuls deux Etats membres, Malte et la Finlande, auront accueilli le nombre de demandeurs d'asile demandé par l'Union d'ici septembre. En Grèce, il reste environ 14 000 personnes souhaitant une relocalisation. Elles sont 3 500 en Italie.

    → À relire : « InfoMigrants », unis pour informer les migrants

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.