GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Eurovision: le Kremlin «regrette» l’exclusion de la Russie

    media L'Ukraine a refusé d'accueillir Iioulia Samoïlova parce qu'elle s'était produite auparavant en Crimée. HO / Channel One /TV/ press service / AFP

    Les organisateurs de l’Eurovision ont annoncé l’exclusion de la Russie de la compétition jeudi 13 avril à cause d'un différend entre Moscou et Kiev sur le choix de la candidate russe. L'Ukraine, qui organise le concours cette année, refuse d'accueillir la chanteuse russe sur son sol, car elle s'est déjà produite en Crimée, région annexée par la Russie.

    Avec notre correspondante à Moscou,  Muriel Pomponne

    L’affaire est suffisamment importante pour que le Kremlin s’en mêle. « Nous regrettons que les organisateurs de l'Eurovision aient été incapables de respecter leurs propres règles et d'obliger l'Ukraine à respecter également ces règles », a déclaré son porte-parole.

    Après avoir fait le tour des tensions dans le monde, Dimitri Peskov a fustigé l'Eurovision qui venait de faire savoir que la Russie « ne sera pas en mesure de prendre part à la compétition cette année ». Et cela parce que la télévision russe a décidé de ne pas retransmettre le concours. En cause, le fait que Kiev ait refusé d’accueillir la chanteuse russe parce qu'elle a déjà participé à un concert en Crimée.

    L'Eurovision a d'abord tenté de régler le problème en proposant de faire participer Ioulia Samoïlova lors d'un duplex par satellite, mais cette proposition a été rejetée par la chaîne, tout comme celle de changer de candidate. Les organisateurs ont alors menacé d'exclure l'Ukraine des futures compétitions si le pays persistait dans son refus d'accepter la candidate, sans réussir à convaincre Kiev de changer d'avis. La télé russe a finalement renoncé à diffuser le concours alors que la diffusion par une chaîne nationale est un prérequis à la participation de tout pays. La Russie a donc été exclue.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.