GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 21 Novembre
Jeudi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: confiscation d'1,4 milliard d’euros de l'ex-président Ianoukovitch

    media Viktor Ianoukovitch à Rostov en Russie, le 28 février 2014. REUTERS/Maxim Shemetov

    Un milliard quatre cent mille euros. La somme peut donner le vertige. C’est ce qui a été confisqué par le procureur général ukrainien vendredi 28 avril d’une centaine de comptes en banques liés à l’ancien président Viktor Ianoukovitch. Il avait fui le pays en 2014, à la suite de la Révolution de la dignité. C’est une étape importante dans les enquêtes sur la corruption de l’ancien régime.

    Avec notre envoyé spécial à Lviv,  Sébastien Gobert

    « S’il fallait effectuer l’opération en liquide, avec des billets de 100 dollars, alors l’argent saisi représenterait 15 tonnes. » Le procureur général d’Ukraine Iouriy Loutsenko a voulu impressionner son auditoire en annonçant le transfert de ces fonds confisqués au budget de l’Etat.

    La décision est de fait très importante. Il est estimé que la famille de Viktor Ianoukovitch, comme était surnommé son groupe de proches collaborateurs, avait détourné environ 12 milliards d’euros pendant ses 3 ans au pouvoir.

    Depuis la fuite de l’autocrate en Russie, les Ukrainiens attendaient que l’argent soit restitué et que les enquêtes aboutissent. Il reste beaucoup à faire. D’autres millions restent bloqués dans des banques occidentales. Faute de preuves suffisantes fournies par les enquêteurs ukrainiens, ils pourraient être dégelés dans les mois qui viennent.

    En Ukraine, certains experts notent que le procureur général n’avait peut-être pas tous les éléments justifiant une confiscation de l’argent ce vendredi. Mais le symbole est fort. Les sommes saisies seront expressément dédiées à la politique sociale et à l’assistance aux plus démunis, les victimes les plus vulnérables de la corruption d’Etat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.