GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Les autorités turques bloquent l'accès à Wikipedia dans le pays

    media Logo Wikipedia Flickr/throwthedamnthing

    Les autorités turques ont bloqué samedi 29 avril tous les accès internet dans le pays à l'encyclopédie Wikipedia, sans donner d'explications, a annoncé samedi Turkey Blocks, un organisme de surveillance en ligne.

    La fermeture de l'accès en toutes langues du site en Turquie a été détectée à 5h (temps universel), à la suite d'une mesure administrative des autorités, selon un communiqué de Turkey Blocks. Samedi, les habitants d'Istanbul ne pouvaient pas se connecter à Wikipedia, sauf en utilisant un accès VPN (réseau privé virtuel), a constaté l'AFP.

    « Le manque de disponibilité (d'internet) dans le pays est constant en raison des filtres utilisés pour censurer les contenus », affirme Turkey Blocks. Selon Turkey Blocks et d'autres médias, dont le quotidien Hurriyet, la mesure administrative fermant Wikipedia nécessite d'être confirmée dans les prochains jours par une décision de justice.

    L'Autorité des technologies de communication et d'information (BTK) a confirmé dans un communiqué la fermeture du site. « Après une analyse technique et une considération juridique basée sur la loi Nr. 5651, une mesure administrative a été prise pour le site internet wikipedia.org », déclare BTK sans donner de raisons à cette suspension. Désormais c'est un tribunal qui devrait valider juridiquement l'interdiction au retour du congé du 1er mai. Les autres sites internet, notamment les principaux réseaux sociaux, fonctionnaient normalement samedi.

    Blocages récurrents

    Ces dernières années, les autorités turques ont bloqué temporairement à plusieurs reprises les accès aux réseaux populaires comme Facebook, Twitter WhatsApp ou YouTube, à l'occasion de grandes manifestations contre le pouvoir ou d'attaques terroristes, entraînant l'utilisation de VPN, qui permettent la connexion entre ordinateurs en contournant les restrictions d'accès. Mais certains utilisateurs de VPN se plaignent aussi désormais d'être parfois bloqués.

    Selon certains internautes, furieux de la suspension de Wikipedia, la raison pourrait être l'abondance de critiques défavorables modifiant le portrait Wikipedia du président Recep Tayyip Erdogan, à la suite de sa victoire au référendum du 16 avril qui renforce son pouvoir personnel. Ou d'autres pages lieraient le pouvoir d'Ankara à des groupes terroristes.

    En novembre 2016, après d'importantes suspensions des réseaux sociaux à la suite de l'arrestation controversée de députés kurdes, le Premier ministre Binali Yildirim avait reconnu que « de temps en temps, pour des raisons de sécurité, [ils pouvaient] prendre ce genre de mesures ». « Elles sont temporaires. Quand le danger est passé, tout revient à la normale », avait-il souligné.

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.