GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Abbas à Moscou: le rôle de la Russie dans le dossier israélo-palestinien

    media Vladimir Poutine (G) et Mahmoud Abbas (D), à Ramallah, lors de leur rencontre en 2005. MLADEN ANTONOV / AFP

    Après Washington, le chef de l'Autorité palestinienne se rend à Moscou. Mahmoud Abbas, qui a été reçu la semaine dernière par Donald Trump, est ce jeudi 11 mai 2017 en Russie. Il doit s'entretenir avec Vladimir Poutine dans sa résidence estivale de Sotchi, sur les bords de la mer Noire. La Russie, alliée traditionnelle de l'Autorité palestinienne, a bien moins de poids sur le dossier israélo-palestinien que Washington. Mais elle a un rôle à jouer.

    Avec notre correspondante à MoscouMuriel Pomponne

    Moscou veut favoriser la réconciliation inter-palestinienne. Dans ce but, la Russie a reçu en janvier dernier une dizaine de délégations palestiniennes, et un document a été signé par toutes les factions. Et la Fédération russe a fait part de sa disponibilité pour accueillir une conférence internationale sur Israël et la Palestine.

    Pour Mahmoud Abbas, il est important de compter sur le soutien de la Russie, toujours favorable à une solution à deux Etats, quand du côté américain, cette option n'est plus aussi certaine. Dans le même temps, le Kremlin a récemment fait savoir qu'il était prêt à considérer Jérusalem-Ouest comme capitale d'Israël, à condition que Jérusalem-Est devienne la capitale de la Palestine. Un pas vers Washington, en somme.

    Mahmoud Abbas, lui, a annoncé qu'il était prêt à rencontrer Benyamin Netanyahu sous le parrainage de Donald Trump. Le chef de l'Autorité palestinienne a besoin de s'assurer du soutien de la Russie, au moment où des convergences semblent donc se dessiner entre Moscou et Washington.

    Paix au Proche-Orient : Donald Trump et Mahmoud Abbas se veulent optimistes

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.