GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 25 Avril
Vendredi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Journée contre l'homophobie: les terrifiantes persécutions en Tchétchénie

    media La République du dirigeant Ramzan Kadyrov mènerait une véritable chasse aux homosexuels. REUTERS/Bruno Domingos

    Il avait fallu la requête de la chancelière Angela Merkel, en visite en Russie début mai, pour que Vladimir Poutine daigne évoquer le problème tchétchène à demi-mot : la République du dirigeant Ramzan Kadyrov mènerait une véritable chasse aux homosexuels, de la torture jusqu'à la prison et même la mort. La position du gouvernement russe reste plus qu'ambiguë à ce sujet.

    Avec notre correspondante à Moscou,  Caroline Larson

    Plusieurs semaines après avoir été alerté, Vladimir Poutine a finalement convoqué le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov qui nie les faits de persécution contre les homosexuels dans la République tchétchène, persécutions dont il serait l'instigateur direct. Par ailleurs, comme l'a répété Kadyrov, « il n'y a pas de gays en Tchétchénie ».

    Des faits très graves ont tout d'abord été révélés par le journal russe Novaya Gazeta qui a mis en lumière le mois dernier des pratiques très violentes quasi institutionnalisées en Tchétchénie, comme le passage à tabac, l'emprisonnement et parfois le meurtre d'homosexuels dont plusieurs disparitions ont déjà pu être recensées.

    Difficile d'imaginer que l'intervention du président russe portera réellement ses fruits, quand en Russie la loi est depuis plusieurs années discriminatoire à l'égard de cette minorité.

    Côté russe, où l'on parle volontiers de « rumeurs », une enquête a cependant été ouverte par le parquet général, même si, selon les enquêteurs, « aucune plainte officielle » de victime n'a été enregistrée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.