GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 24 Octobre
Jeudi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Emmanuel Macron accueille Vladimir Poutine sous les ors de Versailles

    media Le président français Emmanuel Macron (G) et le président russe Vladimir Poutine (D) se sont serrés la main dans la cour du château de Versailles, le 29 mai. REUTERS/Alexander Zemlianichenko/Pool

    Le président russe est arrivé à 14h15 au château de Versailles avec une petite demi-heure de retard. Les deux présidents vont inaugurer cet après-midi l'exposition consacrée à la venue en France il y a 300 ans du tsar Pierre le Grand, qui sert de prétexte à cette rencontre.

    On attendait avec impatience l’arrivée de Vladimir Poutine à Versailles pour voir les premiers gestes et évaluer l’état d’esprit des deux présidents pour leur première rencontre. Ils ont échangé une poignée de main franche, appuyée, mais sans plus. Dans la cour du château, sur le tapis rouge déployé pour l’occasion et devant la Garde républicaine, les deux hommes étaient souriants mais sobres, sans effusions.

    Emmanuel Macron et Vladimir Poutine n’ont pas surjoué cette poignée de main. Rien à voir avec celle du président français et du président américain il y a quelques jours, qui avait tournée au bras de fer. Ils ont ensuite remonté tranquillement le tapis rouge en se retournant à deux reprises pour répondre à l’appel des photographes.

    Entretien, déjeuner et conférence de presse

    Emmanuel Macron et Vladimir Poutine devaient ensuite discuter en comité restreint avec seulement deux conseillers chacun. Le conseiller diplomatique du président et l’ambassadeur de France en Russie côté français.

    Les deux chefs d'Etat étaient ensuite attendus pour déjeuner en cercle un peu plus élargi dans le restaurant du grand chef Alain Ducasse qui est dans le château. Ce repas doit être suivi d'une conférence de presse, très attendue aussi, où l’on saura enfin dans quelle ambiance s’est déroulée cette visite de travail et les sujets sur lesquels les deux dirigeants se sont entretenus.

    Vladimir Poutine est le premier chef d'Etat étranger reçu par Emmanuel Macron depuis son élection. Le président français a promis un « dialogue exigeant » et « sans aucune concession » avec son homologue russe dans un contexte de relations tendues en raison notamment de dossiers sensibles comme l'Ukraine ou la Syrie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.