GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 24 Octobre
Jeudi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Xi Jinping inaugure un pont gigantesque entre Hong Kong, Macao et la Chine continentale
    • Etats-Unis/procès Roundup: dommages et intérêts réduits à 78 millions de dollars contre 289 millions
    Europe

    Macron-Poutine: une rencontre «peu chaleureuse» pour la presse russe

    media Emmanuel Macron et Vladimir Poutine dans les jardins du château de Versailles le 29 mai 2017. Sputnik/Alexei Nikolsky/Kremlin via REUTERS

    Emmanuel Macron a qualifié lundi 29 mai son entretien avec Vladimir Poutine de franc et direct. Il s’agissait de la première rencontre entre les deux hommes depuis que le président français a été investi. Un tête-à-tête aussi attendu que tendu. Emmanuel Macron l’a assuré, aucun sujet n'a été évité. La presse française loue la maîtrise et la fermeté du président français. Mais dans la presse russe, les journaux mettent l'accent sur une rencontre peu chaleureuse avec peu de résultats concrets.

    Avec notre correspondante à Moscou,  Murielle Pomponne

    La rencontre manquait de chaleur, souligne Kommercant, qui note que les deux hommes parlaient l’un de l’autre à la troisième personne. Il n’y a pas eu d’ « alchimie » entre les deux leaders, écrit MK. Mais le journal populaire estime que l’« enfant terrible » Macron a été capable de mener un dialogue exigeant avec le « mastodonte » Poutine.

    Lors de la conférence de presse, Vladimir Poutine, qui ne s’attendait pas à une telle audace, n’a pas trouvé les mots quand le président français a qualifié certains médias russes d’agents « d’influence ». « Emmanuel Macron a bien assimilé la règle des mousquetaires, la meilleure défense c’est l’attaque ! »

    Une certaine ironie quand même à l’égard du président français qui a parlé de la Syrie, comme s’il était un « premier violon » ; mais là, Poutine a répliqué en soulignant qu’il ne connaissait pas le degré d’autonomie de Paris dans ce dossier. Globalement, la presse note que cette rencontre n’a pas débouché sur grand-chose de concret. Mais il y a quand même une recherche des points de convergence.

    Enfin, les médias soulignent l’importance de la grande histoire dans cette rencontre. Pierre Le Grand, Anne de Kiev, Versailles, la salle des Batailles... Mais les Russes ne comprennent pas qu’Emmanuel Macron soit arrivé à Versailles en Renault. Ils ont trouvé le véhicule pas assez classe pour un président.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.