GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Egypte: des dizaines de défenseurs des droits humains sont détenus dans des lieux inconnus (Human Rights Watch)
    • Israël: Netanyahu estime que des élections anticipées seraient une «erreur»
    • Mouvement des «gilets jaunes» en France: plus de 400 personnes blessées, dont 14 gravement selon Castaner (RTL)
    Europe

    Roumanie: le mariage gay divise même chez les progressistes

    media L'USR est le premier parti roumain à se positionner en faveur du mariage gay. REUTERS/Bruno Domingos/File Photo

    Nicusor Dan, le président de l'Union Sauvez la Roumanie (USR), a démissionné après la prise de position de son parti en faveur de l'ouverture de la société au mariage gay.

    Avec notre correspondant à Bucarest, Benjamin Ribout

    Les divergences idéologiques au sein de l'Union Sauvez la Roumanie (USR) auront eu raison de Nicusor Dan, fondateur et leader du jeune parti. Malgré un score prometteur aux législatives de décembre et une troisième place sur le plan national, le parti est en difficulté: la démission de son chef marque un clivage net entre progressistes et conservateurs.

    Après sa réélection il y a un mois, Nicusor Dan claque la porte au moment où le parti se penche sur la question du mariage homosexuel. Une majorité s'était en effet prononcée contre une modification de la Constitution qui inscrirait noir sur blanc le mariage comme une union entre un homme et une femme. L'aile progressiste a donc gagné.

    Une déception pour Nicusor Dan qui ne voulait pas diviser son électorat sur un sujet sensible. Une coalition d'associations de défense du modèle familial traditionnel, soutenue par la puissante église orthodoxe, était à l'initiative de cette modification de la Constitution.

    Un référendum est attendu prochainement sur le sujet. Parti issu de la société civile, l'USR semble aujourd'hui faire le choix de la modernité. Un pari très risqué et qu'il est le seul à faire à l'heure actuelle en Roumanie.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.