GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 23 Juin
Samedi 24 Juin
Dimanche 25 Juin
Lundi 26 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 28 Juin
Jeudi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Plusieurs morts dans le gigantesque incendie d'une tour d’habitation à Londres

    media La Grenfell Tower entièrement submergée par les flammes. REUTERS/Toby Melville

    Un spectaculaire incendie s'est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi dans une tour d'habitation du quartier de North Kensington, dans l'ouest de Londres, ont annoncé les pompiers et la police britannique. Selon le dernier bilan communiqué, au moins 12 morts sont à déplorer. Les secours ont enregistré «—au moins 50 blessés—». Des personnes seraient encore portées disparues, selon le maire de Londres.

    Avec agences et notre correspondante à Londres,  Muriel Delcroix

    Les images sont stupéfiantes. Une large colonne de fumée s'élève dans le ciel encore noir du ciel londonien, ce mercredi matin. Une tour de logements, isolée dans le quartier de North Kensington, à l'ouest de la capitale du royaume, s'est retrouvée totalement submergée par les flammes, dans la nuit de mardi à mercredi.

    Selon les médias britanniques, plusieurs personnes, piégées à l'intérieur de l'immeuble, ont crié à l'aide depuis les fenêtres des étages supérieurs. Certaines ont fabriqué des cordes avec leurs draps pour s'échapper par les fenêtres. Selon le Daily Mail, une personne aurait été aperçue sautant dans le vide, et une fillette a été sauvée du brasier. Les secours évoquent plusieurs morts, de nombreux disparus selon le maire de la capitale Sadiq Khan, et des dizaines de blessés.

    L'incendie se serait déclaré au milieu de la nuit, les pompiers ont été appelés peu avant 1h locale. Sur les vidéos prises par les riverains, les badauds ou les médias, la Grenfell Tower, qui compte 27 étages et 120 logements, semble presque entièrement consumée, mais tient encore debout.

    Les blessés ont été soignés sur place, a déclaré la police sur Twitter. L'évacuation des résidents, beaucoup encore en vêtements de nuit, s'est poursuivie plusieurs heures après l'arrivée des pompiers sur place.

    « Pris au piège »

    La tour Grenfell n’est plus désormais qu’un bloc noir calciné et les pompiers avouent n’avoir jamais connu pareil incendie depuis 30 ans. Des rescapés ont raconté avoir été réveillés non pas par des alarmes incendie mais par les cris de leurs voisins et ont tout juste eu le temps de s’échapper, mais d’autres n’ont pas cette chance.

    « Tout est allé si vite. Ces gens étaient pris au piège, ils essayaient d’attirer l’attention des pompiers, ils appelaient, ils criaient au secours, raconte une habitante qui réside dans une tour voisine. A la fin, les pompiers disaient simplement aux gens de mettre un linge mouillé sur leur visage et de s’échapper parce qu’ils ne pouvaient pas les sauver, ils ne pouvaient les atteindre. »

    Au-delà du choc et de l’émotion, il y a aussi beaucoup de colère car les instructions de la police ont semé la confusion. « Ils disaient aux gens de rester chez eux, parce qu’ils pensaient qu’ils pouvaient contenir l’incendie, explique un jeune homme dont la tante a pu sortir indemne avec sa famille. Je suis vraiment soulagé que ma tante n’ait pas obéi à la police et soit finalement sortie, sinon je ne sais pas où elle et ses 5 enfants seraient aujourd’hui. »

    On ne connaît pas encore l’origine du sinistre mais beaucoup de résidents pointent les nombreuses négligences de la société qui gérait l’immeuble et se retournent aujourd’hui contre l’inertie des autorités locales.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.