GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Émeutes au Chili: couvre-feu décrété à Santiago pour la troisième nuit consécutive (officiel)
    • Israël: le président Rivlin va demander à Benny Gantz de former le gouvernement
    • Israël: Netanyahu annonce renoncer à former un gouvernement (page facebook)
    Europe

    Royaume-Uni: la reine présente un programme gouvernemental consensuel

    media La reine Elisabeth II délivre le traditionnel discours du trône marquant l'ouverture du nouveau Parlement britannique. REUTERS/Stefan Rousseau/Pool

    La reine Elisabeth II a prononcé le traditionnel discours du trône marquant l'ouverture du nouveau Parlement britannique. Deux semaines après les élections législatives qui ont laissé Theresa May à la tête d'un gouvernement minoritaire, le discours de politique générale lu par la reine se voulait consensuel et tourné en priorité vers le Brexit.

    Avec notre correspondante à LondresMuriel Delcroix

    La reine a officiellement ouvert le nouveau Parlement lors d'une cérémonie plus sobre que d'habitude, élections anticipées obligent.

    Arrivée à Westminster en voiture, et non pas en carrosse, en simple tailleur bleu sans couronne et longue robe blanche traditionnelle, Elisabeth II était pour la première fois accompagnée de son fils, le prince de Galles, car le prince Philip est souffrant. A l'image d'une cérémonie sans faste, le discours lu par la souveraine ne contenait aucune mesure susceptible de déclencher la controverse à la suite d'un scrutin raté pour les conservateurs qui ont perdu leur majorité absolue à la chambre.

    Les réformes de la prise en charge des personnes âgées ou encore la réintroduction de la chasse au renard sont donc passées aux oubliettes. A la place, le programme présenté par Theresa May est dominé par les conséquences du Brexit.

    Sur les 27 projets de loi annoncés, 8 sont liés aux implications de la sortie de l'UE, notamment une grande loi d'abrogation pour convertir l'ensemble des lois européennes en loi britannique. Surtout, une nouvelle législation sur l'immigration devrait abroger la liberté de circulation entre le Royaume-Uni et les 27 pays européens.

    Autre signe de l'incertitude ambiante, la reine n’a pas évoqué la visite d'Etat du président américain Donald Trump, pourtant annoncée en grande pompe pour l'automne et qui semble avoir été retardée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.