GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 21 Novembre
Jeudi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Bruxelles: Macron et le «groupe de Visegrad», une confiance à restaurer

    media Le président français Emmanuel Macron et les membres du groupe de Visegrad, ce 23 juin 2017 à Bruxelles. EMMANUEL DUNAND / AFP

    A l’initiative de la Pologne, les Premiers ministres du «groupe de Visegrad», comprenant aussi la Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie, ont eu une réunion avec le président français, Emmanuel Macron, qui participe, comme ses interlocuteurs, au sommet européen à Bruxelles. Lors de la réunion on montrait, des deux côtés, la volonté de maintenir le dialogue, malgré de vraies et persistantes divergences.

    Avec notre envoyé spécial à Bruxelles, Piotr Moszynski

    Parmi les divergences les plus difficiles à résoudre entre la France et les pays membres du «groupe de Visegrad», il y a la politique migratoire et l’avenir de la directive sur les travailleurs détachés. Selon des sources diplomatiques, Emmanuel Macron aurait affirmé que si ses partenaires d’Europe centrale continuaient à refuser une réforme de la directive, alors le principe même du travail détaché pourrait être tout simplement annulé.

    Problèmes avec l'Etat de droit

    Le président français a également évoqué des problèmes avec l’Etat de droit, constatés notamment en Hongrie et en Pologne. Sur les deux sujets, les autorités polonaises reprochent à Emmanuel Macron de ne pas comprendre les intérêts des autres, de prendre des stéréotypes pour une réalité, et de procéder à une interprétation de valeurs communes qui est inacceptable pour les autorités polonaises.

    D'autres rencontres bienvenues

    La réunion a visiblement servi à se dire directement comment on perçoit de chaque côté les points de divergence. Les participants ont convenu que d’autres rencontres, à d’autres occasions, seraient les bienvenues, afin de pouvoir expliquer ses positions avant que leurs relations ne se détériorent vraiment.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.