GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Migrants: à Tallinn, les ministres de l’Intérieur de l’UE soutiennent l'Italie

    media Le commissaire européen aux Migrations Dimitris Avramopoulos, lors de la réunion des ministres de l'Intérieur de l'UE sur les migrants, le 6 juillet 2017, à Tallinn, en Estonie, pays qui assure la présidence tournante de l'UE. Raigo Pajula / AFP

    Interpellés par l'Italie qui s'alarme des arrivées incessantes et massives de migrants sur ses côtes, les ministres de l'Intérieur de l'Union européenne réunis jeudi 6 juillet à Tallinn soutiennent le «plan d'action» proposé en urgence par la Commission.

    « La situation en Méditerranée et la pression qui en résulte sur l'Italie est une source de très grande préoccupation pour tous les Etats membres », cette déclaration écrite qui clôt une réunion informelle prévue de longue date est une réponse a minima et sans plus de précisons aux demandes italiennes. 

    Depuis une semaine, Rome multiplie les appels à l'aide pour tenter d'endiguer le nombre d'arrivées de migrants. Depuis le début de l’année, près de 100 000 migrants sont arrivés en Europe après une dangereuse traversée de la Méditerranée. Ils sont presque tous partis de Libye. 

    Le « plan d'action » présenté mardi par la Commission européenne, et désormais appuyé par les ministres de l’Intérieur des 27, consiste à accroître les engagements pris envers la Libye ainsi qu'avec les pays d'origine ou de transit des migrants. 

    Les ministres ont également « salué » l'initiative italienne d'un « code de conduite » des ONG qui se lancent dans des missions de sauvetage en Méditerranée. Les autorités italiennes reprochent notamment à certains bateaux  d'allumer leurs projecteurs à proximité des côtes libyennes pour donner un signal aux passeurs qui envoient alors leurs bateaux remplis de migrants.

    →(Re)lire: Migrants: la tragédie continue, l'Italie appelle au secours

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.