GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
Aujourd'hui
Mardi 27 Août
Mercredi 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le gouvernement est enfin là. Le président de la République, chef de l'État, a enfin signé l'ordonnance. Donc aujourd'hui, le gouvernement ayant été constitué, on se mettra bientôt au travail», a déclaré à la presse le Premier ministre Sylvestre Ilunga, lui-même nommé le 20 mai 2019.

    Europe

    A Varsovie, Donald Trump prône l’unité de l’Occident face à la menace russe

    media Donald Trump prononce un discours à Varsovie, le 6 juillet 2017. REUTERS/Kacper Pempel

    Au premier jour de sa tournée européenne, Donald Trump a fait étape en Pologne, un allié solide des États-Unis dans la région. Le président américain a souhaité rassurer ses partenaires de l'Otan face à la Russie qu'il a qualifiée de «menace».

    Un pour tous, tous pour un. Dans son discours à Varsovie prononcé devant une quinzaine de milliers de personnes, Donald Trump a promis de tout faire pour défendre ses alliés européens. « A ceux qui ont critiqué notre position, je veux dire que les États-Unis ont prouvé par des actes que nous respecterons l'article 5. L'engagement de défense mutuelle », a-t-il affirmé, en référence à l’article 5 de l'Otan, qui prévoit que les pays de l'Alliance transatlantique se portent secours mutuellement en cas d'attaque.

    A Varsovie, le locataire de la Maison Blanche confirme donc le virage à 180 degrés opéré depuis la campagne électorale américaine où il n'avait eu de cesse de qualifier l'Alliance d'« obsolète ». Et ne tarit pas d'éloges sur ses partenaires européens. « L'Otan n'a jamais été aussi forte qu'aujourd'hui », assure-t-il.

    Mais, estime-t-il encore, « l'Occident est aussi confronté à un pouvoir qui teste sa résistance et qui défie nos intérêts ». Et de poursuivre : « Nous demandons fermement à la Russie de cesser ses activités déstabilisatrices dans la région et ailleurs, comme en Ukraine et en Syrie. Ainsi que de cesser de soutenir des régimes hostiles comme l'Iran. Je demande à la Russie de rejoindre aujourd'hui le concert des nations responsables. »

    Cette visite à Varsovie a également été l’occasion pour Donald Trump d’évoquer le rôle de Moscou pendant l’élection présidentielle américaine, et ce alors qu’il est lui-même empêtré dans une enquête sur les liens présumés de son équipe avec le Kremlin. « Je suis d'accord sur le fait que la Russie a joué un rôle pendant l'élection présidentielle. Je pense que cela a bien pu être le cas pour d'autres pays. Je ne vais pas être précis. Mais je pense que beaucoup de gens interfèrent. Et ce n'est pas nouveau. Et en réalité, personne ne peut avoir de preuves de cela », a déclaré Donald Trump.

    Avant de renvoyer la balle à son prédécesseur : « Mais la grande question est : pourquoi Obama n'a rien dit alors qu'il était au courant depuis août jusqu'à l'élection en novembre ? Je pense qu'il a voulu passer cela sous silence. »

    Ces propos interviennent à la veille d’une rencontre entre le président américain et son homologue russe en marge du sommet du G20 à Hambourg. Un sommet sous haute tension.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.